lundi 6 décembre 2021

Contact

Actualités« La bonne idée », le site qui réunit les commerçants chics...

« La bonne idée », le site qui réunit les commerçants chics et les artistes de Toulouse

Depuis le 15 décembre, La bonne idée réunit, sur une même plateforme, des commerçants d’excellence et des artistes de Toulouse et sa région. Un concept original pour soutenir des secteurs en difficulté.

L'équipe des commerçants de La Bonne idée, avec Katie Nat et Jérôme Sion, leurs fondateurs, à Toulouse ©heleneperry et anakenaproductions
L’équipe des commerçants de La Bonne idée, avec Katie Nat et Jérôme Sion, leurs fondateurs, à Toulouse ©heleneperry et anakenaproductions

La Bonne idée est originale. Il s’agit d’une plateforme internet qui réunit des artistes et des commerces d’excellence de Toulouse et sa région. « Des commerces « non essentiels » qui partagent l’exigence qualitative et un certain nombre de valeurs esthétiques et humaines », présente Katie Nat, la cofondatrice. Parmi eux, le bijoutier Marc Deloche et la Boutique Département Féminin de Carole Benazet, la parfumerie Santa Rosa et la papeterie Trait, Le Neroli Café et la fleuriste Poppy Figue, la boutique des vins aux Carmes ou le studio de Yoga Malabar Princess. Ils ont tous intégré le bâtiment virtuel de style haussmannien qui constitue le décor du site, ouvert le 15 décembre dernier. « Il était important de démarrer vite, avant les fêtes qui représentent une manne commerciale pour des acteurs très touchés par la crise, qui doivent limiter la casse », indique Katie Nat. Elle insiste sur le fait que La Bonne idée est une association à but non lucratif, un site « vitrine » non marchand, destiné aux acteurs de ces secteurs en difficulté. Créatrice de boutiques haut de gamme éphémères, Katie Nat est elle-même à la tête d’un établissement polymorphe, qui associe coiffure, décoration et prêt à porter féminin, dans le centre de la Ville rose.

La culture pour se sentir vivant, aux côtés des commerçants de Toulouse

Le rez-de-chaussée de l’immeuble virtuel est réservé à la culture, dont Jérôme Sion, un ostéopathe toulousain engagé dans la vie associative, est le programmateur : « En cette période noire de « stop and go » pour les établissements de spectacles et de désarroi profond pour les artistes, il s’agissait d’offrir une forme de diffusion des œuvres. De se sentir vivant, que l’on soit spectateur en manque d’émotions ou que l’on soit musicien, photographe, ou graffeur à l’arrêt et sans public ». Pour son lancement, La Bonne Idée s’est associée à 2 partenaires : Le Gate 22, un musée virtuel qui travaille sur le développement d’expositions numériques et le label Électro Posé créé par le toulousain Thomas Massini. Un DJ set de 3 heures sera proposé en accès libre pour les visiteurs, le 31 décembre entre 23 heures et 2 heures du matin, « afin de commencer l’année sous de meilleures vibrations, on en a tous besoin je crois », commente Jérôme Sion.
La bonne idée a vocation à être dupliquée dans d’autres régions et à devenir un lieu physique. « En attendant, notre modèle numérique est solide, tant sur le plan marchand que culturel. Il pourra affronter, même si nous restons définitivement optimistes, une troisième ou une quatrième vague et toute autre situation imposant la fermeture des lieux de culture et les commerces », conclut Katie Nat.

Source : communiqué de presse

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img