mardi 27 octobre 2020
Actualités Les 11 actions du Contrat de transition écologique signé par le Sicoval

Les 11 actions du Contrat de transition écologique signé par le Sicoval

Un engagement à 13 millions d’euros pour l’environnement. Ce lundi 20 janvier, Jacques Oberti, le président de la communauté de commune du Sicoval a signé avec l’État, l’Agence nationale pour l’environnement (Ademe) et la Caisse des dépôts et consignations, un contrat visant à accélérer la transition écologique. 11 actions opérationnelles ont été définies. 

© Vincent Laratta

Économie circulaire, mobilité douce, infrastructures durables et énergies renouvelables… Ce lundi 20 janvier, Jacques Oberti, le président de la communauté de communes du Sicoval et les représentants de l’État, de l’Agence nationale pour l’environnement (Ademe) et de la Caisse des dépôts et consignations ont signé un Contrat de transition écologique (CTE). Un document qui définit 11 actions concrètes pour accélérer le changement de paradigme de l’économie du territoire. Ce partenariat, d’une durée de quatre ans, doté d’une enveloppe de 13 millions d’euros, a pour vocation de mobiliser les acteurs locaux et de soutenir l’investissement autour des questions de l’aménagement économique, de l’énergie, des déplacements et de l’alimentation. Un engagement que la collectivité veut mettre en avant grâce au slogan de l’opération : TransitionS en Sicoval.

11 actions opérationnelles et une charte d’engagement

L’objectif premier de ce contrat est de mobiliser les partenaires institutionnels, comme l’État, les différents instituts et agences, ainsi que les financeurs publics, autour des projets locaux considérés comme innovants en matière de développement durable et de transition écologique. Notamment par l’accompagnement, la coordination et l’investissement.

Le premier volet de cet ensemble de mesures porte sur l’économie. Les signataires espèrent encourager l’adaptation de celle-ci aux enjeux environnementaux. Par la rédaction d’une Charte climat entreprises, le soutien de démarches d’industrie collaborative et la labellisation des modèles dits ”circulaires”.

En matière de construction durable, le Sicoval a, entre autres, prévu de créer une ZAC à énergie positive dédiée aux technologies vertes et renouvelables. Un réseau de chaleur géothermale mutualisé devrait également être installé dans les futurs bâtiments du village numérique, à Labège Enova.

Sur la question des mobilités, la collectivité entend multiplier les stations de carburants au biogaz et à l’hydrogène, et favoriser la conversion des flottes de véhicules professionnels. De même, la Maison de la mobilité de Labège devrait devenir la Maison des mobilités cyclables et privilégier une politique de promotion des modes de déplacements doux et actifs.

Enfin, les acteurs économiques locaux souhaitant s’investir dans cette démarche sont invités à signer une Charte partenariale d’engagement. L’ambition affichée étant de positionner le Sicoval « à l’avant-garde de la transition écologique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport