mercredi 27 octobre 2021

Contact

spot_img
SantéTour de France en Haute-Garonne : port du masque obligatoire

Tour de France en Haute-Garonne : port du masque obligatoire

Le Tour de France fera étape en Haute-Garonne les 13 et 14 juillet 2021, alors que la propagation du virus reprend.

Tour France Haute-Garonne
A l’occasion du passage du Tour de France en Haute-Garonne, le public aura l’obligation de porter le masque en complément du respect des mesures barrières. © Tour de France.

Les récents points de situation communiqués par Santé publique France et par l’Agence Régionale de Santé d’Occitanie confirment une “reprise de la propagation du virus dans le département de la Haute-Garonne”, informe la préfecture. Le point épidémiologique de Santé publique France du 7 juillet 2021 fait état d’un taux d’incidence de 57,4 cas dépistés positifs pour 100 000 personnes dans le département.

Difficile distanciation sociale lors du Tour de France

Par ailleurs, il est attendu un nombre important de spectateurs en vue du Tour de France, générant une difficile distanciation sociale et facilitant ainsi la propagation du virus.
Ainsi, par arrêté préfectoral du 12 juillet, Étienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne, a décidé de l’obligation de port du masque en complément de l’obligation du respect des mesures barrières pour toute personne de 11 ans ou plus se trouvant sur la voie publique,

  • dans la zone d’arrivée située sur la commune de Saint-Gaudens entre 7h et 19h le 13 juillet ;
  • dans la zone de départ du Tour de France située sur la commune de Muret entre 7h et 19h le 14 juillet ;
  • ainsi que tout au long du parcours au moment du passage du Tour de France dans le département de la Haute-Garonne les 13 et 14 juillet.

Appel au respect des mesures barrières

La préfecture de la Haute-Garonne appelle à la solidarité et au respect des mesures barrières “pour que cet événement reste un moment heureux”, et rappelle que le non-respect de ces obligations est “puni de l’amende prévue pour les contraventions de 4ème classe” et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une “amende prévue pour les contraventions de 5ème classe ou en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, de six mois d’emprisonnement et de 3750 euros d’amende, ainsi que de la peine complémentaire de travail d’intérêt général”.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img