mercredi 21 avril 2021

Contact

SantéLe reconfinement s'impose-t-il à Toulouse et en Occitanie ? Ce que disent...

Le reconfinement s’impose-t-il à Toulouse et en Occitanie ? Ce que disent les chiffres

Dans l’attente des annonces d’Emmanuel Macron concernant un renforcement des mesures, voire un éventuel reconfinement, voici ce que disent les chiffres de l’évolution de la situation à Toulouse et en Occitanie.

reconfinement Toulouse Occitanie
Les chiffres du taux d’incidence à Toulouse et en Occitanie sont encore loin de ceux du premier reconfinement à l’automne dernier © Journal Toulousain – Noélie Legrand

Suite à un nouveau conseil de défense qui se tenait ce matin, le président de la République Emmanuel Macron devrait annoncer de nouvelles mesures pour endiguer la troisième vague de l’épidémie de Covid-19 qui s’abat sur la France.

Comme à l’accoutumée, plusieurs scénarios semblent avoir été étudiés. Avec notamment l’hypothèse d’une fermeture des établissements scolaires et d’un renforcement du télétravail, avec davantage de contrôles. Voire, un reconfinement « dur », comme il y a un an, avec écoles fermées et attestations de sortie en journée. Si ces mesures devraient concerner principalement les 19 départements déjà confinés, d’autres pourraient à leur tour être ciblés.

Flambée rapide en Occitanie

Des départements vont-ils basculer en Occitanie ? Depuis peu, la région connaît en tout cas une flambée épidémique « brutale et rapide » selon les mots de Pierre Ricordeau, directeur de l’Agence régionale de santé. Alors qu’il y a deux semaines le Gard était le seul endroit de la région où le taux d’incidence dépassait le seuil d’alerte maximale des 250 cas pour 100 000 habitants, sept départements sont désormais dans cette situation. Si le Gard (390), la Lozère (380,1) et l’Hérault (315) sont les plus touchés, la Haute-Garonne a elle aussi franchi le seuil avec un taux d’incidence qui atteint 258 cas pour 100 000 habitants.

Un taux d’incidence encore loin d’atteindre celui de la deuxième vague

De quoi faire l’objet de nouvelles mesures plus strictes ? À titre de comparaison, les départements concernés par un confinement depuis le 19 mars dernier présentaient un taux d’incidence bien plus élevé. De même, les chiffres en Haute-Garonne sont encore loin d’atteindre ceux observés en octobre dernier, au moment du deuxième confinement. Le pic, dans le département, avait été atteint le 27 octobre, avec un taux d’incidence de plus de 414 cas pour 100 000 personnes. La marge semble assez importante. Mais la croissance hebdomadaire de l’indicateur est tout de même de 34% actuellement.

taux d'incidence Haute-Garonne
© CovidTracker

Les 10-19 ans les plus touchés en Haute-Garonne

Une des raisons qui pourraient aussi pousser le gouvernement à élargir le champ des départements concernés par de nouvelles mesures est la tendance actuelle du virus à fortement circuler chez les plus jeunes. Une tendance qui se confirme nettement en Haute-Garonne puisque c’est chez les 10-19 ans que le taux d’incidence est le plus élevé, avec 391 cas pour 100 000 personnes dans cette tranche d’âge. Et qui se traduit par l’augmentation rapide du nombre de fermetures de classes ces dernières semaines.

Tension hospitalière stable pour l’instant

En outre, le taux d’incidence n’est pas le seul chiffre à surveiller dans l’optique de nouvelles mesures sanitaires. Le tension hospitalière est, notamment, à prendre en compte pour estimer la capacité des hôpitaux à absorber le flux des patients. Or à ce jour 333 personnes sont hospitalisées en Haute-Garonne, contre 416 au plus fort de la deuxième vague. Et, actuellement, en Haute-Garonne, 47% des lits de réanimation sont occupés par des patients Covid-19. À titre de comparaison, ce chiffre atteint 113% à Paris. Là encore, le département semble bénéficier d’une certaine marge par rapport aux territoires français les plus touchés.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

Articles en rapport

Balma : des masques collectés pour être recyclés en matériel scolaire

La première collecte de masques chirurgicaux issus des récupérateurs de Balma a été effectuée, ce lundi 19 avril, par les membres de l'association d'insertion...

Covid-19 : taux d’incidence en hausse et hospitalisations en baisse en Ariège

Le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé daté du 19 avril monte que la situation épidémique de la Covid-19 semble se calmer dans...

Les ménages de Haute-Garonne fortement impactés par le premier confinement

L’Insee Occitanie révèle que les conséquences financières du premier confinement ont été plus importantes chez les ménages de la Haute-Garonne et du littoral. La...

Covid 19 : une aide exceptionnelle pour les éleveurs de canards d’Occitanie

Depuis ce lundi 19 avril, les quelque 2000 éleveurs de canards, pintades, cailles et pigeons d’Occitanie peuvent bénéficier d’une aide exceptionnelle, pour compenser les...

La campagne de vaccination des enseignants fait un flop en Haute-Garonne

La campagne de vaccination à destination des enseignants de plus de 55 ans ne rencontre pas le succès en Haute-Garonne. Seule une centaine d’agents...

Football : 5 nouveaux cas positifs à la Covid-19 au sein du TFC

4 joueurs et 1 membre du staff technique du TFC ont été testés positifs au Covid-19, ce dimanche 18 avril. Un coup dur pour...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img