Promener son chien en période de chasse à Toulouse

L’ouverture de la chasse signe le début de la saison des accidents de chasse pour les vétérinaires de garde sur Toulouse et la région. Tirs de fusils, de carabines ou piégeage sont autant de causes de blessures pour les chiens et chats de la région. Avant de vous aventurer dans les plaines et forêts de la région, voici quelques informations et conseils incontournables pour une promenade sereine avec votre animal.

chien chasse accidents
©Halfpoint

Informations pratiques sur la saison 2019-2020

La saison de la chasse a ouvert sur Toulouse, et dans tout le département de la Haute-Garonne, le 8 septembre dernier à 7h du matin. La date de fermeture est prévue pour le 29 février 2020 au soir.

Les plus vigilants d’entre vous auront remarqué la présence de chasseurs depuis le 1er juin 2019, date d’ouverture anticipée de la chasse aux sangliers, chevreuils et renards, espèces considérées comme nuisibles, et faisant l’objet d’un plan de régulation.

Les mardi et vendredi de chaque semaine sont des jours blancs, pendant lesquels la chasse à tir est suspendue, sauf pour les espèces faisant l’objet d’un plan de masse.
Cet hiver, les jours de neige, vous pourrez sortir tranquilles, puisque la chasse est interdite sous la neige.

Blessures par balles, plombs ou pièges

Les services d’urgences vétérinaires sont confrontés à des blessures de diverses origines. Les plus graves, et moins fréquentes sont les plaies par balles. Le décès de l’animal intervient souvent avant que l’animal ne puisse être consulté. Dans les autres cas, le pronostic vital est régulièrement engagé.

Les blessures les plus communes sont les plaies par plombs. L’utilisation de ces munitions étant plus répandue, il est logique qu’elles soit souvent incriminées dans les accidents. En fonction de la zone touchée et de la quantité de plombs, le pronostic est de favorable à réservé. Dans de rares cas, les plombs pénètrent profondément dans les chairs. Leur extraction par le vétérinaire est alors plus difficile.

Les plaies les plus délabrantes sont les blessures par collets ou pièges à dents. Pour tenter de se libérer, les animaux peuvent s’automutiler, conduisant à des plaies infectées. Les amputations sont malheureusement fréquentes. Lorsque la plaie est associée à une fracture sous-jacente, la récupération est encore plus compliquée.

Habillez-vous en conséquence

Pour éviter de surprendre un chasseur au détour d’un chemin, pensez à vous habiller en conséquence. Être vu est primordial pour votre sécurité, et celle de votre chien. Privilégiez les habits de couleurs vives, voire fluorescents. Le gilet jaune de votre automobile est un excellent moyen de se faire voir. Pour votre chien, optez pour des colliers ou harnais fluorescents aussi.

Pour parfaire votre équipement, placez une clochette au collier de votre chien et une à la fermeture d’un sac à dos ou de votre veste. Être entendus peut aussi vous sauver la vie.

Gardez votre chien sous contrôle

Pour éviter de perdre le contrôle visuel de votre chien, pensez à la garder en laisse courte, et ne le laissez pas divaguer dans les zones à risques. Si vous tentez de le lâcher, travailler l’exercice à la maison, le rappel et la marche sans laisse avec un professionnel de l’éducation. Attention, en forêt, les stimulations sont nombreuses et les risques de perte de contrôle importants.

L’auteur

Le Dr. Sylvain RANSON exerce depuis 20 ans dans les urgences vétérinaires, et intervient dans un service d’Urgences vétérinaires à Toulouse depuis 2016, et gère la régulation vétérinaire de plus de 30000 appels d’urgence par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.