lundi 2 août 2021

Contact

SantéDispositif de surveillance renforcée contre le moustique tigre en Occitanie

Dispositif de surveillance renforcée contre le moustique tigre en Occitanie

L’Agence Régionale de Santé Occitanie va mettre en place, à partir du 1er mai, un dispositif de surveillance renforcée pour lutter contre la prolifération du moustique tigre.

L'ARS Occitanie met en place son dispositif annuel contre les moustiques tigres
L’ARS Occitanie met en place son dispositif annuel contre les moustiques tigres. Pixabay license

 

 

C’est bientôt l’été et comme chaque année maintenant en Occitanie, la saison rime avec l’arrivée des moustiques tigres. Pour faire face à leurs proliférations, l’Agence Régionale de Santé lance un dispositif de surveillance renforcée ce samedi 1er mai. Une opération qui durera jusqu’au 30 novembre 2021. L’objectif est à la fois de limiter la prolifération du moustique tigre dans la région et de prévenir le risque de transmission des virus comme le chikungunya ou encore la dengue (une grippe tropicale) dont il peut être le vecteur.

1480 communes d’Occitanie colonisées

Si l’année 2020 a été marquée par les restrictions sanitaires, elle « est comparable à l’année précédente en terme de contamination » rapporte l’ARS dans son communiqué. En Occitanie, 1480 communes sont colonisées par le moustique tigre, ce qui représente 83 % de la population régionale, soit près de 5 millions d’habitants, indique l’Agence Régionale de Santé. La Haute-Garonne fait partie des départements les plus touchés, plus de 40 % de sa population habite dans des communes envahies par l’insecte.

Le dispositif mis en place repose sur une surveillance renforcée des populations de moustiques. Mais aussi sur une sensibilisation des personnes résidant dans les zones où les moustiques tigres sont particulièrement actifs. L’ARS indique que « la lutte contre ces moustiques et leurs larves constitue l’un des principaux moyens d’éviter la transmission de virus. ».

Les conseils de l'ARS pour lutter contre la prolifération des moustiques tigres. ©Agence Régionale de Santé
Les conseils de l’ARS pour lutter contre la prolifération des moustiques tigres. ©Agence Régionale de Santé

Les professionnels de santé de la région seront également mobilisés. Ils auront pour mission de signaler à l’Agence Régionale de Santé tout patient présentant des symptômes de dengue, chikungunya ou zika.

Kévin Carriere

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img