Les dangers de l’automne pour vos animaux

L’automne est une saison propice aux promenades champêtres et urbaines. C’est aussi une saison pendant laquelle la végétation se transforme, et où surviennent des dangers pour vos animaux de compagnie. Les sous-bois et prairies, mais aussi les jardins et parcs de la ville de Toulouse, sont concernés. De nouveaux risques guettent vos animaux.

Champignons-cepe

Les champignons

La forte canicule associée à des précipitations abondantes est le cocktail idéal pour une saison à champignons fertile. Toutes les espèces sortent de la terre depuis quelques jours. Malheureusement, tous les champignons ne sont pas comestibles et certains sont même fortement toxiques. Pour simplifier vos décisions, souvenez-vous que les espèces toxiques chez l’Homme le sont aussi, très souvent, chez l’animal.

Ainsi, les amanites provoquent des troubles digestifs et neurologiques chez le chien. Certains bolets sont aussi dangereux, même si leur amertume naturelle limite généralement la dose consommée.

Les marrons

Lorsque nous évoquons les marrons, nous parlons des fruits des marronniers. Il ne faut pas les confondre avec les châtaignes, dont l’appellation peut varier en fonction des régions. Les marrons peuvent provoquer chez le chien différents troubles. Leur forme arrondie et lisse en fait un corps étranger que le chien peut avaler facilement.

Une fois engagé dans le tube digestif, le marron peut causer des occlusions partielles ou totales. La chirurgie est alors difficilement évitable. La consommation de marrons peut aussi provoquer des vomissements et diarrhées, lorsque le chien les croque, casse la coque foncée et consomme la chair jaune.

Les glands

Les glands sont les fruits des chênes, une espèce arboricole très répandue dans notre région. En cas d’ingestion, les risques sont toxiques avec apparition de vomissements et abattement. Une ingestion massive peut nécessiter une mise sous perfusion de votre animal. La substance incriminée est le pyrogallol, très concentré dans les glands verts tombés au sol suite à un coup de vent.

De plus, le gland peut, lui aussi, représenter un corps étranger digestif et provoquer des syndromes occlusifs. Leur petite taille et leur coque lisse favorisent la migration dans l’intestin, dans lequel ils peuvent s’immobiliser et bloquer le transit.

Les baies rouges

Très présents dans les parcs et jardins de l’agglomération toulousaine, les ifs et les houx sont des arbres dont les fruits apparaissent entre octobre et décembre. Ces petites baies rouges et douçâtres attirent la curiosité des chiens, qui les consomment facilement une fois tombées au sol. Dans les trois heures qui suivent l’ingestion, le chien peut présenter des troubles digestifs tels que des vomissements, diarrhée et salivation.

En cas d’ingestion massive, la consultation en urgence est nécessaire. Attention à vos lapins de compagnie… Ils sont particulièrement sensibles à la toxine de l’if et de rares décès peuvent survenir dans les cas les plus graves.

Retrouvez les informations sur une infographie : https://www.urgences-veterinaires.fr/urgence-veterinaire/tout-savoir-sur-4-dangers-de-l-automne

L’auteur

Le Dr. Sylvain RANSON exerce depuis 20 ans dans les urgences vétérinaires, et intervient dans un service d’Urgences Vétérinaires à Toulouse depuis 2016, et gère la régulation vétérinaire de plus de 30000 appels d’urgence par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.