Un recours du FN suspend partiellement une délibération régionale

A la loupeSentence. Lors de la dernière assemblée régionale, ont été désignés les représentants du Conseil régional dans les ‘‘organismes extérieurs’’. Le FN, qui s’est estimé lésé dans la répartition des postes, a porté un recours au tribunal administratif de Toulouse. 12 désignations ont été suspendues…

 

« J’ai posé deux requêtes au tribunal administratif de Toulouse. L’une en référé pour suspendre la décision, l’autre en annulation. Il n’y a aucun élu du Front national dans les organismes extérieurs, ce qui pose problème. Nous sommes le premier groupe d’opposition avec 40 élus, soit 9 de moins que les socialistes et deux fois plus que la droite ! », nous expliquait la présidente du groupe FN France Jamet, début février. La juridiction toulousaine a rendu sa décision sur le premier référé le 19 février dernier. La délibération, qui a acté plus de 700 désignations, n’est pas suspendue dans son ensemble, mais 12 désignations sont tout de même concernées par la suspension, « en raison du refus du Front national de proposer des noms de leurs élus », selon un communiqué de la région, qui se félicite par ailleurs que « la décision du tribunal qui confirme l’urgence à désigner les représentant-e-s de la Région au sein des organismes extérieurs afin de permettre leur bon fonctionnement. »

Suite à cette décision, la présidente de région, Carole Delga, a réagi : « Je n’accepterai pas que le Front national mène une obstruction systématique du travail du Conseil régional, obstruction qui vise à empêcher au-delà du simple Conseil régional, le travail d’organismes extérieurs dont les missions concernent la vie quotidienne de nos concitoyens. » Pour le Front national, c’est tout de même une première « victoire ». Ces 12 désignations seront donc revotées lors de la prochaine commission permanente, le 11 mars prochain à Montpellier.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.