[Rencontre] Christophe Rivenq : « Je ne suis pas un opposant politicien »

AMBITIONS. Nouvellement élu à la présidence du groupe de la droite et du centre à la région, Christophe Rivenq remplace Dominique Reynié dont l’élection a été annulée par le Conseil d’État. Son objectif aujourd’hui est de mener une opposition crédible afin de préparer la reconquête de la région en 2022. Propos recueillis par Coralie Bombail Pourquoi avez-vous décidé de candidater à la succession de Dominique Reynié ? La région est une collectivité qui me passionne. La première élection à laquelle j’ai […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît sélectionner parmi les options disponibles.
Login & Purchase
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.