dimanche 29 novembre 2020
Politique Remaniement au Capitole

Remaniement au Capitole

Ajustements. C’est le mot utilisé dans le communiqué de presse qui annonce des changements dans les délégations des élus toulousains. Mais pour certains, il faudrait plutôt parler de coupes franches…

 

En ce début d’été, Jean-Luc Moudenc annonce des modifications dans son équipe municipale « dans le but de rendre l’action municipale plus efficace aux services des Toulousains »,  selon le communiqué. Parmi les changements notables, on remarque que l’adjointe en charge de l’emploi, Marie-Jeanne Fouqué, perd sa mairie de quartier, qui comprenait le Mirail, la Reynerie et Bellefontaine. Après une campagne départementale difficile sur ce territoire, c’est finalement son binôme Franck Biasotto qui en hérite. Il laisse le quartier de Saint-Cyprien à Bertrand Serp, conseiller municipal délégué au numérique, qui n’était pas jusque-là maire de quartier. Marie-Jeanne Fouqué aurait eu du mal à s’imposer sur ce secteur et aurait été notamment ‘‘torpillée’’ par l’adjoint au maire Djillali Lahiani. Ce dernier a d’ailleurs perdu la grande partie de ses délégations, au bénéfice de Maxime Boyer qui récupère la jeunesse, les activités socio-culturelles, les Accueils jeunes, les MJC et les actes de recrutement d’artistes et de techniciens du spectacle, de conférenciers et d’intervenants extérieurs pour les services relevant de ses délégations. « Il y a beaucoup de rumeurs autour de Djillali Lahiani, Jean-Luc Moudenc s’est montré patient mais il en a eu marre. C’était le moment d’agir », note un proche de l’équipe municipale.

Maxime Boyer se retrouve avec une délégation de poids et garde l’importante mairie de quartier des Minimes- Barrière de Paris. Autre règlement de compte : Marie-Hélène Mayeux Bouchard perd les relations avec les clubs sportifs (attribuées à Sophia Belkacem) pour se voir attribuer la gestion des salles… « Au service des sports, chacun veut s’approprier la glorieuse de l’Euro, et Marie-Hélène Mayeux Bouchard prenait trop de place », nous indique une source proche du service. Service qui a connu au passage « quatre directeurs en un an, c’est tout de même le signe d’un malaise… », poursuit notre source.  Bref, il règne une drôle d’ambiance au Capitole.

D’autant qu’il y a également du changement au sein du cabinet… Arnaud Mounier, conseiller de Jean-Luc Moudenc, a été nommé directeur de cabinet. Il remplace Antoine Grézaud, ancien directeur de cabinet de Dominique Baudis, qui part pour  ‘‘raisons personnelles’’ mais reste tout de même au cabinet. On note aussi le départ du directeur de communication Christophe Noël, qui va désormais occuper ce poste à So Toulouse. Celui-ci avait pris ses fonctions en octobre dernier pour la mairie et Toulouse métropole. Son remplaçant n’a pas encore été nommé.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport