Régionales : Nouvelle Donne démarre sa campagne malgré les réticents

A la loupe ND

Mauvaises têtes ? Le parti Nouvelle Donne a dévoilé ses 13 têtes de liste pour les élections régionales. Mais un certain nombre de militants se rebellent contre la décision de partir en cavalier seul.

En juillet dernier, Nouvelle Donne avait annoncé sa volonté de lancer des listes autonomes en vue des régionales. Cette décision a émané d’un vote interne des militants « qui se sont prononcés à 80% en faveur de l’autonomie », explique Christophe Rudelle, tête de liste Haute-Garonne du parti. Mais alors que la campagne démarre, les divisions se révèlent au grand jour. Ceux qui prônent l’alliance avec le Projet en commun (EELV, PG, PC, Parti Occitan), ont lancé une pétition pour que Nouvelle Donne participe à ce rassemblement des partis de gauche, engagé dans une dynamique citoyenne. « Ces militants sont minoritaires dans le parti, s’ils veulent s’allier au Projet en commun c’est leur droit, mais ils ne peuvent pas le faire au nom de Nouvelle Donne. » La pétition, qui circule sur les réseaux sociaux, recueille pour l’instant une centaine de signatures. Sachant que le parti compte environ 600 militants sur les deux régions réunies.

« Il faut dépasser les 5%, c’est un seuil psychologique et financier »

Quels sont les objectifs de Nouvelle Donne dans cette campagne où les candidatures de gauche se multiplient ? « Faire connaître nos idées et notre singularité, qui réside notamment dans le fait de ne présenter que des citoyens », répond le candidat de Haute-Garonne, « il faut dépasser les 5%, c’est un seuil psychologique et financier » (au-delà de 5%, les partis sont remboursés de leur campagne, ndlr). Le parti de Pierre Larrouturou affirme ainsi sa volonté de s’inscrire peu à peu dans le paysage politique.Nouvelle Donne a présenté ses 13 têtes de liste départementales, sélectionnées par un jury tiré au sort, et s’apprête à recruter l’ensemble de ses candidats. Le parti dévoilera les grands axes de son programme régional samedi prochain à Montpellier : « Nous voulons être en rupture pour ne pas présenter un catalogue de promesses qui ne sera pas tenu », lance Christophe Rudelle, qui préserve le suspense…

 

Les 13 têtes de liste :

Gilles Fabre – Tête de liste régionale et tête de liste pour l’Hérault (34)
Laurent Gauthier – Ariège (09)
Marc Casademont – Aude (11)
Danielle Perrenot – Aveyron (12)
Gaetan Guichard – Gard (30)
Christophe Rudelle – Haute-Garonne (31)
Pierre-Henri Laborde – Gers (32)
Edouard Foucaud – Lot (46)
Magali Comte-Grognard – Lozère (48)
Jean-Paul Dewaele – Hautes-Pyrénées (65)
Michel Chastaing – Pyrénées-Orientales (66)
Michel Bernadou – Tarn (81)
Gérard Jaeger – Tarn-et-Garonne (82)

 



UN COMMENTAIRE SUR Régionales : Nouvelle Donne démarre sa campagne malgré les réticents

  1. Frédéric Arrou says:

    11 hommes, 2 femmes, la donne n’est pas nouvelle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.