lundi 27 septembre 2021

Contact

PolitiqueRégionales : Antoine Maurice ne discute plus avec La France Insoumise

Régionales : Antoine Maurice ne discute plus avec La France Insoumise

Depuis plusieurs mois, la liste écologiste Occitanie Naturellement d’Antoine Maurice pour les prochaines élections régionales, et La France Insoumise (LFI) de Manuel Bompard et Myriam Martin, discutaient d’une possible union dès le premier tour. Mais le parti de Jean-Luc Mélenchon a annoncé ce jeudi 25 mars que le dialogue était désormais rompu, “à l’initiative d’Antoine Maurice”.

Maurice Bompard
Entre Manuel Bompard et Antoine Maurice, le dialogue est rompu

C’est l’incompréhension qui règne à la permanence locale de La France Insoumise. “Ce mercredi, nous avons appris par la presse qu’Antoine Maurice (tête de liste écologiste aux prochaines élections régionales, ndlr) avait prévu de présenter la liste de ses candidats ce vendredi 26 mars. Depuis Antoine Maurice nous a communiqué sa décision personnelle de clore les discussions”, annonce les représentants locaux du parti de Jean-Luc Mélenchon.

Pourtant alliés lors des municipales à Toulouse, LFI et les écologistes semblent ne plus être sur les mêmes longueurs d’onde. De plus, Antoine Maurice a fait comprendre, à plusieurs reprises, sa volonté de mener cette campagne régionale de manière autonome. Une décision déjà spécifiée à Carole Delga, tête de liste socialiste et candidate à sa propre succession, qui avait tenté de proposer une alliance au leader de la liste Occitanie Naturellement. Mais du côté des écologistes, le message se précise : Rassemblement ? Oui. Mais uniquement avec les forces écologistes.

Pour convaincre Antoine Maurice de l’intérêt d’un rapprochement avec LFI, Myriam Martin et Manuel Bompard, les chefs de file de La France Insoumise pour les régionales en Occitanie, avaient même affirmé “être prêts à renoncer à la tête de liste si cela permettait de constituer une liste d’union”. Vaine concession apparemment. Cependant, les Insoumis, de leur côté, espèrent encore : “Nous ne nous résignons pas à une situation de division. Nous poursuivons la construction d’une liste de rassemblement, en restant disponible pour permettre la convergence avec la liste conduite par Antoine Maurice.”

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img