Régionales : Choisissez votre candidat !

montage REGIONALES dossier

J-3. Le premier tour des élections régionales aura lieu dimanche prochain. Pour la première fois, les habitants de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon s’exprimeront pour leur future région commune. Qui sont les candidats ? Quelles sont leurs propositions ? Comment vote-t-on ? Le point sur tout ce qu’il faut savoir pour faire son choix

 

Les 11 candidats :

 

Carole Delga : Tête de liste PS-PRG-MRC

 

Présentation : Ex-secrétaire d’État en charge du commerce et de l’artisanat, Carole Delga a commencé sa vie politique à Martres-Tolosane dont elle a ravi la mairie en 2008. En 2010, elle devient vice-présidente du Conseil régional de Midi-Pyrénées, puis députée de Haute-Garonne lors des élections législatives de 2012. Fonction qu’elle occupe toujours aujourd’hui.

 

Propositions phares :

Emploi :

  • Favoriser les contrats d’appui et aider à l’investissement productif (usine du futur)
  • Orienter la commande publique vers la croissance et l’emploi dans les TPE
  • Mettre en place d’une garantie emploi- formation pour les demandeurs d’emploi, les jeunes sans qualification et les salariés en reconversion

Formation :

  • Instaurer une Carte jeune avec des aides étendues (Pass culture, Aide Sport, Aide au permis de conduire pour les apprentis, etc.)
  • Construire de 10 nouveaux lycées numériques et verts d’ici 2021
  • Développer les 20 pôles d’enseignement supérieur et de recherche hors des métropoles et rénover les bâtiments

Transports :

  • Créer d’un ticket unique pour tous les transports régionaux
  • Mettre en place le TER à 1€ pour les déplacements occasionnels et une tarification solidaire LGV
  • Réaménager et mettre en accessibilité les gares de la Région

 

Dominique Reynié : Tête de liste LR-Modem-UDI

Présentation : Professeur de Sciences-Po Paris, président du think tank libéral Fondapol, Dominique Reynié est un politologue habitué des médias nationaux. Originaire d’Aveyron, il fait son entrée sur la scène politique lors de ces élections régionales. Il a d’ailleurs pris sa carte chez Les Républicains, cette année, au début de la campagne.

 

Propositions phares :

Emploi :

  • Mettre en place des plateformes de cotations régionales spécialisées, pour que les habitants puissent investir dans les PME
  • Soutenir les activités innovantes, par exemple, le cinéma d’animation
  • Relancer le secteur du bâtiment, via la commande publique

Lycées / Enseignement supérieur :

  • Doubler le montant des bourses au mérite à l’université
  • Créer un plan de lutte contre l’absentéisme  dans les lycées
  • Passer le nombre d’apprentis de 30 000 à 50 000

Transports :

    • Développer la filière de la voiture propre dans la Région
  • Allouer 200 millions d’euros par an dans l’entretien et le développement de nos routes
  • Intensifier la présence de la police ferroviaire dans les trains et dans les gares

 

 

Louis Aliot : Tête de liste FN

Présentation : Député européen et conseiller municipal de Perpignan, Louis Aliot est également vice-président du Front national. Il a été par ailleurs conseiller régional en Midi-Pyrénées de 1998 à 2010 et de Languedoc-Roussillon, de 2010 à 2014. Il est militant FN depuis 1989.

 

Propositions phares

Emploi :

  • Lancer une politique de grands travaux par un investissement massif dans la rénovation, le logement, les équipements publics et les infrastructures
  • Soutenir l’activité touristique dans toutes ses composantes
  • Valoriser les métiers manuels et favoriser l’apprentissage

Lycées / Enseignement supérieur :

  • Sécurisation des lycées considérés comme ‘‘à risque’’
  • Créer une « bourse du mérite » pour les lycéens ayant obtenu une mention au baccalauréat
  • Aider la création de filières spécifiques régionales (aéronautique, agroalimentaire, nouvelles technologies, tourisme…) dans tous les pôles universitaires existants

Transports :

  • Accélérer les études et la réalisation du TGV Bordeaux-Narbonne et Montpellier-Perpignan
  • Inciter à prendre les transports en commun en finançant des parcs de stationnement gratuit à proximité des gares
  • Développer le réseau routier en favorisant les liaisons entre villes, bassins d’emploi et métropoles régionales

 

Gérard Onesta Tête de liste EELV-FDG-Parti occitan-Citoyens

Présentation : Actuellement Vice-président du Conseil régional de Midi-Pyrénées en charge des affaires européennes et des relations internationales, Gérard Onesta est élu à la Région depuis 2010. Il a occupé auparavant le poste de vice-président du Parlement européen pendant 10 ans (1999-2009). Militant écologiste depuis 1986.

Propositions phares :

Emploi :

  • Accompagner les secteurs agricoles et viticoles pour donner la priorité à une agriculture paysanne créatrice d’emplois
  • Donner des moyens à l’économie sociale et solidaire, outil majeur de création d’emplois non délocalisables
  • Lancement d’un vaste programme de réhabilitation des logements à partir de matériaux sains produits

Lycées / Enseignement supérieur

  • Réorienter les formations vers des filières locales d’avenir
  • Créer un statut social jeune : tarification solidaire des cantines, service civique, tutorat, accès à la santé, à la culture, au sport, gratuité des transports, autonomie des étudiants

Transports :

  • Développer les lignes de train régionales plutôt que de les remplacer par des bus
  • Créer plan ambitieux de rénovation du réseau ferré pour améliorer la ponctualité et permettre le ferroutage
  • Refonder les politiques tarifaires pour faire respecter le droit au transport, pouvant aller jusqu’à la gratuité pour certains services ou pour les populations à faibles revenus

 

Philippe Saurel : Tête de liste DVG-Citoyens

Présentation : Maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, Philippe Saurel est un ancien militant et élu socialiste, aujourd’hui sans étiquette. Avant son élection à la mairie, en mars 2014, il a été adjoint au maire de cette même ville (sous Georges Frêche) et conseiller général de l’Hérault.

 

Propositions phares :

Emploi

  • Prioriser la mobilité et les infrastructures pour favoriser l’implantation des entreprises : ports, aéroports, réseau ferroviaire, mais aussi ‘‘l’autoroute de l’info’’ c’est à dire le désenclavement numérique de certaines zones
  • Aider les artisans et les commerçants, qui sont créateurs d’emplois, en favorisant notamment l’installation des jeunes artisans et des artisans d’art
  • Mettre en place une véritable politique de l’eau régionale pour l’irrigation des territoires et ainsi favoriser l’agriculture

 

Lycées / Enseignement supérieur

  • Construire 10 lycées supplémentaires
  • Installer des antennes universitaires dans les villes moyennes et les petites villes
  • Accompagner et favoriser l’apprentissage et la formation professionnelle

 

Transports

  • Faire un diagnostic territorial pour déterminer l’ordre des investissements à réaliser, avec trois objectifs : l’équité territoriale, le désenclavement de certains territoires, et favoriser les échanges économiques

 

Christophe Cavard : Tête de liste DVG-Citoyens

Présentation : Député dans le Gard, Christophe Cavard a été pendant 20 ans militant du Parti communiste, avant d’adhérer à Europe Ecologie-Les Verts. Parti qu’il a quitté en 2015. Il mène aujourd’hui une liste sans-étiquette, intitulée le Bien commun.

 

Propositions phares

Emploi :

  • Soutenir l’économie sociale et solidaire via la mise en place d’un comité de pilotage permanent entre acteurs régionaux, métropolitains, et les collectivités
  • Créer d’un laboratoire régional aux économies nouvelles et aux innovations sociales
  • Favoriser l’économie régionale via les marchés publics

Lycées / Enseignement supérieur

  • Généraliser le cartable numérique dans les lycées
  • Passer à 80% de repas bio dans les cantines des établissements secondaires
  • Rendre accessible le contenu des formations professionnelles via la création d’un MOOC (cours accessible en ligne gratuitement)

Transports :

  • Créer une agence unique de transports entre la métropole de Toulouse, la métropole de Montpellier et le nouveau conseil Régional. Le but étant de rapprocher les 50 autorités organisatrices de transports » (A.O.T.), qui existent sur les deux régions.

 

Damien Lempereur : Tête de liste Debout la France

Présentation : Secrétaire départemental de Debout la France dans les Hautes-Pyrénées et membre du bureau national du parti, Damien Lempereur a été le directeur de campagne de Nicolas Dupont-Aignan pour les présidentielles de 2012.

 

Propositions phares

Emploi :

  • Donner la priorité aux circuits courts et à la consommation locale. Exemple : les cantines des lycées devront s’approvisionner auprès de producteurs locaux.
  • Garantir une région 100% sans travailleurs détachés étrangers, en privilégiant les entreprises locales dans les marchés publics et les concours à l’innovation.
  • Simplifier l’embauche en contrat d’apprentissage à travers la création d’une “task force” au sein du Conseil Régional pour alléger la tâche administrative des entreprises.

Lycées / Enseignement supérieur :

  • Prioriser l’orientation en développant les liens entre les lycées, l’université et le monde professionnel, pour lutter contre le gâchis que représente la sortie de milliers d’élèves du parcours scolaire sans aucun diplôme
  • Valoriser la voie de l’apprentissage auprès des familles et des élèves pour pallier à l’échec de la politique nationale

 

Transport :

  • Bloquer le processus de privatisation de l’aéroport de Blagnac, en intentant une action en justice, afin de ne pas brader une infrastructure rentable et stratégique à des concurrents étrangers.
  • Améliorer la qualité des TER : priorité aux trains du quotidien. Il n’y a aucun sens à inciter les gens à utiliser les trains régionaux si les retards et les trains bondés sont monnaie courante, particulièrement aux heures de pointes.
  • Avoir une ambition pour les routes portées par le conseil régional, qui aménageur du schéma des transports.

 

Gilles Fabre : Tête de liste Nouvelle Donne

Présentation : Militant du parti Nouvelle Donne depuis mai 2014, Gilles Fabre fait son entrée sur la scène politique lors de ces élections régionales.

 

Propositions phares :

Emploi

  • Créer une région à la pointe des énergies renouvelables, un secteur créateur d’emplois locaux
  • Intégrer une clause environnementale dans les marchés publics pour favoriser les entreprises locales

Lycées – Enseignement supérieur

  • Créer de nouvelles filières dans les lycées, sur les technologies nouvelles et les énergies renouvelables

Transports

  • Favoriser le transport ferroviaire et les modes de transport doux
  • Lancer une étude pour étendre à Midi-Pyrénées le TER à 1€, mis en place en Languedoc-Roussillon

 

Yvan Hirimiris : tête de liste Union Populaire Républicaine (UPR)

Présentation : Militant UPR wdepuis un an, Yvan Hirimiris s’engage pour la première fois dans une campagne électorale. Originaire du Gard, ce jeune homme de 30 ans est ouvrier conducteur d’engins.

Propositions phares

Emploi

  • Réorienter massivement les aides vers les PME/TPE locales et l’artisanat
  • Mettre en place une charte de conditionnalité des aides aux entreprises sur des critères sociaux et de maintien/création d’emplois durables sur le territoire
  • Augmenter la part des aides allouées à la recherche et à l’innovation

Lycées / Enseignement supérieur

  • Rénover en priorité les lycées dans les zones « sensibles »
  • Lancer une campagne de communication sur l’apprentissage auprès des collégiens et des lycéens.
  • Prioriser les crédits à l’apprentissage vers les jeunes les moins diplômés

Transports

  • S’opposer à la privatisation du TER prévue pour 2019 et imposée par l’Union européenne
  • Garantir le maintien des lignes TER existantes
  • Faciliter l’accès des gares aux personnes à mobilité réduite

 

Sandra Torremocha : Tête de liste Lutte ouvrière

Présentation : Militante Lutte ouvrière depuis 1991, Sandra Torremocha entame sa huitième campagne électorale.

Propositions phares

Emploi

  • Faire entendre le camp des travailleurs : refuser les licenciements, les bas salaires, la précarité
  • Ne plus distribuer l’argent public de la Région aux entreprises privées, au profit des services publics.
  • Contrôler la comptabilité des grandes entreprises

Transports

  • Maintenir les lignes ferroviaires entre les petites villes. Par exemple, remettre en état la ligne Montréjeau- Luchon
  • Mettre en place le TER gratuit pour les travailleurs, financé par les entreprises

Jean-Claude Martinez : Tête de liste DVD

Présentation : Ancien membre du Front national, Jean-Claude Martinez a notamment été député à l’Assemblée nationale et député européen. En 2008, il est suspendu du FN pour s’être présenté face à Louis Aliot aux élections européennes.

Propositions phares

Emploi

  • Créer un fonds d’investissement dédié au développement des start-ups
  • Élaboration d’un pôle industriel de robotique made in France
  • Soutenir la « Silver économie » avec la création d’un Institut Méditerranéen de Formation aux Métiers du Vieillissement

Lycées /Enseignement supérieur

  • Mise  en place une Agence Régionale des Stages, pour aider les jeunes à trouver des stages en entreprise
  • Un Partenariat région- universités pour créer,  dans chaque ville universitaire,  un guichet  étudiant unique : Inscription, bourse, logement, couverture maladie
  • Création de la carte jeunes “Miles solidaires”  à points, en partenariats avec les compagnies  aériennes, maritimes et ferroviaires.  Chaque lycéen ou étudiant recevra  cette carte   voyage “ qui lui permettra  la découverte des mondes,   en échange de parrainages actifs  d’une personne âgée et isolée pendant des vacances  ou des week-ends.

Transports

  • Réaliser un « bond en avant » technologique sur l’axe Montpellier Toulouse, en développant le TGV classique, mais aussi le train à sustentation magnétique.

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.