mercredi 21 avril 2021

Contact

PolitiqueRégionales 2021 : Vincent Terrail-Novès veut débattre avec Carole Delga

Régionales 2021 : Vincent Terrail-Novès veut débattre avec Carole Delga

Tête de liste du Nouvel élan occitan aux élections régionales de 2021, Vincent Terrail-Novès dévoile les grands axes de sa campagne et appelle Carole Delga à débattre avec lui.

Une dizaine de vice-présidents de Toulouse Métropole apporte leur soutien à la candidature de Vincent Terrail-Novès aux régionales 2021 ©PS
Une dizaine de vice-présidents de Toulouse Métropole apporte son soutien à la candidature de Vincent Terrail-Novès aux régionales 2021 ©PS

Alors qu’il sillonne le territoire Occitan depuis l’annonce de sa candidature, au début du mois, Vincent Terrail-Novès fait un détour par Toulouse. Tête de liste du Nouvel élan occitan aux élections régionales de 2021, sans étiquette, mais soutenu par la majorité présidentielle, il a indiqué, ce mardi 23 mars, quelle seront les grands axes de son programme. Cela commencera forcément par une relance économique, « dans une région qui est la deuxième en France en termes de chômage et de pauvreté. L’emploi, la formation et l’orientation seront nos priorités. Nous allons mettre le paquet financier sur les dispositifs d’accompagnement », promet Vincent Terrail-Novès.

Pour un rééquilibrage au profit des territoires ruraux

Il souhaite que la Région élargisse ses compétences en matière de santé et d’éducation, afin qu’elle puisse affecter des médecins ou des enseignants dans les zones qui en manquent. « Personne ne devrait se trouver à plus d’un quart d’heure d’un service de santé ou d’une école et à plus de trois quart d’heure d’un établissement d’enseignement supérieur », précise-t-il. Vincent Terrail-Novès plaide ainsi pour un rééquilibrage budgétaire et affirme notamment que « la Région doit mieux déployer les fonds européens dans les territoires ruraux en souffrance ». Dans le même temps, il se prononce pour une réduction des dépenses : « Il faut revoir toute l’organisation pour que les politiques publiques soient plus efficaces et donc moins coûteuses pour le contribuable. »

Pour le développement de tous les modes de transport

Au chapitre environnemental, l’homme se dit « partisan d’une écologie de progrès qui peut se marier à la croissance économique ». C’est pourquoi, bien qu’il soutienne l’essor des énergies alternatives et des modes de transport propres et doux, Vincent Terrail-Novès se prononce aussi en faveur du nucléaire et du développement des axes de circulation routiers. Faisant notamment du dédoublement des voies entre Toulouse et Castres une priorité : « Il s’agit de désenclaver des territoires. » L’idée d’un RER toulousain portée par le collectif Rallumons l’étoile emporte également son adhésion : « Il ne se fera pas du jour au lendemain et la Région doit se positionner maintenant. » Il réaffirme au passage sa volonté de porter le projet de LGV à Toulouse, estimant que « le discours de Carole Delga est ambigu sur ce sujet, ses propres alliés ne parlant pas d’une même voix ». Et en profite pour demander à l’actuelle présidente de Région de débattre avec lui.

Pour un report du scrutin si les conditions sanitaires l’exigent

Sur le plan politique toujours, Vincent Terrail-Novès écarte la possibilité d’une fusion au deuxième tour avec la liste de son challenger de droite, Aurélien Pradié, soutenu par le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc. Le candidat se dit par ailleurs favorable à un nouveau report du scrutin si les conditions sanitaires empêchent sa tenue, car « la santé passe avant ». Et considère que cette élection avantage particulièrement les présidents de Région sortants, « qui ont été très actifs et visibles pendant la crise ». Enfin, Vincent Terrail-Novès a présenté quelques-uns de ses soutiens politiques, tous vice-présidents, à ses côtés, de Toulouse Métropole : Dominique Faure, Agnès Plagneux-Bertrand, François Cholet, Jean-Claude Dardelet, Jean-Michel Lattes, Robert Médina, Philippe Perrin, et Philippe Plantade. Les noms des candidats de la liste du Nouvel élan occitan seront révélés en avril et son programme définitif en mai.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.

Articles en rapport

Quelle heure, quelle chaîne ? Tout savoir sur le quart de finale GFA-TFC

COUPE DE FRANCE - Ce soir (18h45), le Toulouse Football Club (TFC) affronte les joueurs amateurs du GFA Rumilly-Vallières pour le quart de finale...

La Grave. Le tribunal ordonne l’expulsion du pavillon Nanta à Saint Cyprien

Saisi par le CHU de Toulouse et la ville de Toulouse, le tribunal administratif vient d'ordonner, ce mardi 20 avril, l’expulsion des familles et...

Toulouse : 98 postes de policiers et gendarmes seront créés en 2021

En déplacement, ce lundi 19 avril, à Montpellier, Emmanuel Macron a annoncé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires avant 2022. Le...

Covid-19 : taux d’incidence en hausse et hospitalisations en baisse en Ariège

Le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé daté du 19 avril monte que la situation épidémique de la Covid-19 semble se calmer dans...

Dès cet été, le canal du Midi aura sa propre marque

Le canal du Midi aura bientôt sa propre marque. Un outil de communication pensé pour valoriser et faire connaître cet ouvrage de 420 kilomètres,...

Les ménages de Haute-Garonne fortement impactés par le premier confinement

L’Insee Occitanie révèle que les conséquences financières du premier confinement ont été plus importantes chez les ménages de la Haute-Garonne et du littoral. La...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img