samedi 24 octobre 2020
Municipales 2020 Aux Arènes, les habitants constatent que « le coût de la vie...

Aux Arènes, les habitants constatent que « le coût de la vie ne fait qu’augmenter »

Quartier des Arènes à Toulouse. Crédit : Jade Babaudou

Le quartier des Arènes constitue une plaque tournante importante de Toulouse, l’un des principaux ​pôles d’échanges​ ​multimodaux du réseau des ​transports de l’agglomération. À quelques minutes du centre ville, il est desservi par le métro, le RER, les autobus et le tramway.​ Le secteur rassemble des habitants d’une moyenne d’âge de 32 ans, avec des revenus modérés. Ici, en 2014, les électeurs avaient privilégié le socialiste Pierre Cohen.

Municipales Toulouse 2020 est allé à la rencontre des habitants du quartier des Arènes. Voici ce qu’ils attendent du nouveau maire.

Inès, 21 ans, étudiante

« ​A Toulouse, le coût de la vie ne fait qu’augmenter. Notamment avec la hausse des prix des transports qui deviennent excessifs. En revanche, la mairie fait des efforts pour introduire de la verdure dans la ville, avec la création d’espaces verts et de parcs. Il faudrait continuer dans cette dynamique de “ville écolo” et tenter de réduire le coût de la vie. »

Jacob, 31 ans, sans-emploi

« ​La question des transports est primordiale dans une ville comme Toulouse. Il serait bien de conserver les bus du soir et d’agrandir les lignes existantes. Par exemple, pour aller à Cugnaux, cela devient très compliqué en bus. Pour le reste, je suis plutôt satisfait des mesures actuelles et de la politique menée dans la ville. ​»

Benoît, 48 ans, comptable

« ​La ville de Toulouse devrait faire de sérieux efforts sur la propreté et la sécurité. On trouve beaucoup trop de déchets et de pollution dans les rues. De plus, il y a trop de sans abris et de tentes sur les trottoirs. Cela crée une certaine insécurité. Pour finir, un réaménagement entièrement piéton des quartiers et des rues pourrait être une bonne chose. ​»

Guillaume, 27 ans, éducateur en formation

« ​Les transports sont en cours de développement, notamment avec la création d’une troisième ligne de métro, ce qui est une bonne chose pour les Toulousains. En ce qui concerne l’écologie, peu de mesures ont été prises, mis à part les trois Velib’ qui circulent dans les rues. Toulouse reste une ville très agréable, où l’on se sent en sécurité et avec de nombreux événements assez accessibles. ​»

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport