lundi 2 août 2021

Contact

PolitiquePrimaires : Les juppéistes toulousains s’organisent

Primaires : Les juppéistes toulousains s’organisent

Pierre Esplugas, référent local d’Alain Juppé @franck alix

Préparation. Le comité de soutien à Alain Juppé prend forme à Toulouse. Piloté par Pierre Esplugas, il organise le 23 septembre une première réunion publique, sur le thème de l’éducation en écho au livre sorti par le candidat aux primaires.

Le comité mis en place depuis juin a pour objectif de « recenser les soutiens à Alain Juppé pour préparer tranquillement les primaires ». Tranquillement, est un terme bien choisi, car en pleine campagne des régionales, les primaires doivent rester au second plan de la vie politique et médiatique. Néanmoins, une première réunion publique se tiendra le 23 septembre prochain : « On a planifié ce rendez-vous pour coller à l’actualité de la rentrée, ce sera l’occasion de réfléchir autour des propositions du livre d’Alain Juppé sur l’éducation », explique Pierre Esplugas. L’adjointe au maire de Toulouse, en charge de l’éducation, Marion Lalanne de Laubadère sera présente « en tant qu’experte (elle est professeur d’histoire, ndlr) en toute indépendance et non comme un soutien à Alain Juppé », tient à préciser le référent local du candidat.

« C’est un travail qui n’est pas visible mais qui est utile » 

On ne connait pas encore les juppéistes toulousains : « Il y a des élus qui sont venus me voir, mais pour l’instant je ne peux révéler aucun nom, il n’est pas question de court-circuiter les élections régionales. » Pierre Esplugas qui est en outre porte-parole des Républicains 31 veut rester « prudent ». Il n’y aura pas d’autre réunion de ce genre organisée avant janvier. En attendant, « on structure le comité, on constitue les équipes, c’est un travail qui n’est pas visible mais qui est utile ! » Le « recensement » des soutiens passe essentiellement par le ‘‘bouche à oreille’’ et les réseaux sociaux. Un blog verra le jour dans un second temps. « Nous ne sommes pas dans l’urgence, mais plutôt sur le temps long. » Novembre 2016, c’est loin, mais l’échéance est tout de même dans les esprits des Républicains.

 

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img