samedi 5 décembre 2020
Politique Christine Gennaro-Saint : « Je ne tombe pas du nid »

[Politique] Christine Gennaro-Saint : « Je ne tombe pas du nid »

Baptême du feu. Nommée en juillet dernier secrétaire départementale des Républicains 31, Christine Gennaro-Saint, n’a pas droit à un tour de chauffe. Avec les régionales en décembre, suivies des primaires, les enjeux à venir sont de taille.

 

Vous êtes militante depuis 18 mois au sein des Républicains, votre nomination en tant que secrétaire départementale a-t-elle été une surprise ?

 

Une agréable surprise ! Mon appartenance au parti est effectivement récente, mais j’ai toujours été de cette sensibilité. Aujourd’hui, c’est officiel. Je ne crois pas que l’électorat de base attache une importance au nombre d’années de militantisme, il souhaite voir de nouveaux visages et de nouvelles pratiques.

 

Mais cette fonction nécessite tout de même de maîtriser les réseaux de militants et des cadres de la fédération, un travail de longue haleine. Où en-êtes-vous de ce point de vue ?

Je ne tombe pas du nid. Ce travail, je l’ai initié il y a longtemps à L’Union en tant qu’élue locale, puis durant la dernière campagne des départementales, sur le canton 9 de Toulouse. Je n’ai pas découvert la fédération en juillet, j’ai toujours eu un pied dedans. Je connais Laurence Arribagé et Jean-Luc Moudenc depuis 20 ans, j’ai également été collaboratrice d’élus à la Région.

 

Les élections régionales approchent, quel est votre rôle dans cette campagne ?

Avec la chef de file Laurence Arribagé, Vincent Terrail-Novès qui est tête de liste, et les délégués de circonscription, nous animons et coordonnons la mobilisation militante. On s’aperçoit qu’il faut réanimer la démocratie chez les 18-30 ans et arriver à convaincre les sceptiques envers le monde politique, car notre premier ennemi sera l’abstention. Nous avons également reçu –toujours tous les trois— l’ensemble des candidats à la candidature pour intégrer la liste de Dominique Reynié. Les profils sont très variés, c’est un exercice à refaire qui permet de révéler les talents de notre famille politique.

 

 « Mon rôle de secrétaire départementale m’oblige à la plus grande neutralité »

 

Quel regard portez-vous sur le début de campagne de Dominique Reynié ? Le dernier sondage ne le place pas en position de force…

Les sondages ne sont pas valeur probante. Le report des voix de gauche sur la candidature de Carole Delga (candidate PS) n’est pas gagné, notamment celles de Philippe Saurel qui a un profil atypique. On est à 80 jours de l’élection, tout peut bouger. Dominique Reynié fait une campagne de terrain, de proximité. Il est d’une puissance intellectuelle incontestable. Lors de son premier meeting, à Quint-Fonsegrive, 600 personnes étaient au rendez-vous. Je m’étais attachée à inviter des gens d’horizons différents, des chefs d’entreprise, des universitaires, y compris des personnes qui étaient sceptiques à sa candidature. Ils ont été emportés par son dynamisme et son état d’esprit. Il représente une autre manière de faire de la politique, une liberté de penser, il fait bouger les lignes.

 

Vous étiez candidate aux dernières départementales en Haute-Garonne, comment avez-vous vécu cette campagne ? Comment analysez-vous la défaite de la droite ?

Quelque chose s’est passé sur mon canton. Nous n’étions pas favoris, mais nous avons quand même réalisé un score de 12 points supérieur par rapport aux dernières cantonales sur le même territoire. Sur les 27 cantons, les 11 toulousains sont en progression. Bien sûr le PS a bien résisté en Haute-Garonne, qui reste une terre ancrée à gauche. Mais je vois en ces élections un encouragement.

 

Il y a –t-il tout de même une leçon à retenir de ces élections pour les régionales ?

Ce n’est pas le même périmètre. Les habitants de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon ne s’y tromperont pas. Ils n’auront pas envie d’élire à la tête de la future région une ancienne secrétaire d’Etat d’un gouvernement en échec sur tous les plans. Il est clair que le contexte national va jouer en notre faveur. Les gens viennent de recevoir leur fiche d’imposition, c’est catastrophique ! Sans oublier la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales, qui a suscité une forte mobilisation dans la rue, samedi dernier, toutes tendances politiques confondues. Cela pose quand même question.

 

Après les régionales, la campagne pour les primaires républicaines va débuter. On sait que Laurence Arribagé (présidente LR31) est sarkozyste, que Pierre Esplugas (porte-parole LR31) est juppéiste, avez-vous choisi votre poulain ?

Mon rôle de secrétaire départementale m’oblige à la plus grande neutralité, et je resterai sur cette ligne de conduite. Je dois être la garante de l’unité de mon parti.

 

 

CV express :

Née le 19 mars 1968

A Gaillac (81)

Diplômée de Sciences-Po Toulouse

Fonctions : Elue à L’Union depuis 2001 (Adjointe au Maire de 2008 à 2014 et aujourd’hui, Conseillère Municipale d’opposition) et Secrétaire Départementale “Les Républicains 31”

Signe distinctif : « J’ai trouvé dans l’humour ma satisfaction de vivre » – Valérie Lemercier

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. L’autre manière de faire de la politique ne doit-elle pas considérer l’économie environnementale?
    Un économiste a posé une question à la CCI VISIO TERRITOIRE: « Vous ne pensez pas sérieusement que ça crée le moindre emploi le doublement de l’A9… Alors vous n’êtes pas obligé de les croire… Vous ne croyez pas que ces 800 millions d’euros de l’A9 seraient plus utiles injectés dans le soutien aux créateurs d’entreprises locaux?» c’était Nicolas Bouzou .

    Aurélie Mexandeau – Copropriétaire au Mas Rouge dont les occupants se retrouveront à une vingtaine de mètres de l’A9 et dont 8 ha de terres agricoles vont disparaître SOUS cette DUP mortifère: «On nous a culpabilisés, insultés sur l’aspect sécurité, maintenant on veut nous condamner au nom de l’emploi ! On n’arrive pas à faire comprendre combien l’opinion est manipulée.”

    Un moratoire de la DUP de l’A9 s’impose à toute politique de developpement durable: https://m.facebook.com/MONTPELLIERA9/photos/pb.165903733513462.-2207520000.1443010862./705563316214165/?type=3&source=42&ref=bookmarks

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport