lundi 30 novembre 2020
Politique Aurélien Vitrac : il s'implique dans le combat municipal de Cintegabelle

[POLITIC PORTRAIT] Aurélien Vitrac : il s’implique dans le combat municipal de Cintegabelle

Doué. À seulement 19 ans, il est clairement l’un des espoirs de la gauche dans ce département. Il est même déjà élu à Cintegabelle et se lance avec panache dans la bataille départementale sous l’étiquette « Alternative citoyenne. »

Rendez-vous est pris dans une brasserie toulousaine, bien connue du milieu estudiantin. Aurélien est à l’heure, prêt à se livrer … Il y a d’ailleurs chez ce jeune homme une vraie dualité. Plutôt à l’aise dans le verbe, très vif sur le plan intellectuel, il a tout de même bien du mal à dissimuler des blessures de vie qui expliquent son engagement d’aujourd’hui. Dans la famille Vitrac (le père est ouvrier dans le BTP, la mère est informaticienne) on aime débattre et parler politique : « C’était toujours un grand moment quand petit j’allais voter avec mes parents. Ils n’ont jamais raté une élection … » Un mode de fonctionnement qui justifie sans doute cette volonté de s’impliquer chez Aurélien. Avec un double déclic : la campagne présidentielle d’Eva Joly (« La France n’a pas du tout compris ce qu’elle voulait dire … Ou ne voulait pas l’entendre ») et celui du combat récent pour le mariage pour tous : « J’ai la volonté de faire tomber tous les stéréotypes sur l’homosexualité. » En 2014, Aurélien décide de franchir un nouveau cap et de s’engager politiquement dans sa commune, lui qui était déjà adhérent d’EELV (« un parti qui n’a pas le culte du chef. ») Il part donc dans le combat municipal à Cintegabelle : « C’est Sébastien Vincini (adjoint au maire, ndlr) qui est venu me chercher … » Ironie du sort, Sébastien Vincini, est depuis devenu le patron du PS 31 … Or Aurélien, aujourd’hui candidat aux départementales sur le canton de Toulouse 1, s’oppose aux socialistes sur l’échiquier politique : « Ils sont à côté de la plaque ! » Pourtant il ne cache pas son amitié envers Sébastien Vincini, bien au contraire : « Si tous les socialistes étaient comme lui … Il est même la meilleure chose qui pouvait arriver aux socialistes », appuie-t-il. D’ailleurs Aurélien aime mettre en avant l’union de la gauche dans sa ville : « On a un maire (Jean-Louis Rémy, ndlr) qui a une personnalité très humble … Cintegabelle est un bon exemple d’une gauche plurielle qui peut fonctionner. » Pour la petite histoire, cet étudiant en droit est devenu conseiller municipal suite à une démission au sein de la majorité : « Je suis devenu un élu de la République un 1er avril. Mon entrée en politique est donc une grosse blague ! »

« Le FN : Une escroquerie politique ! »

L’autre combat qui est cher à ce jeune loup écologiste reste celui de la lutte engagée contre l’extrême-droite. Au sein même de sa propre famille, Aurélien avoue être confronté au vote FN. Son grand-père assume le choix Bleu Marine : « Cela m’aide à prendre du recul sur le sujet. Beaucoup d’électeurs se sentent complètement abandonnés, et je ne les juge pas. Mais j’en veux beaucoup à la tête du FN qui trompe les gens avec une démagogie confondante. Nous sommes dans l’escroquerie politique ! Dans l’abus de faiblesse … » Aujourd’hui il passe à la vitesse supérieure, et part en tandem avec une autre écologiste, Sophie Nicklaus, sur le canton Toulouse 1, avec une nouvelle étiquette « Alternative citoyenne » : « On a besoin d’air frais. Le PS haut-garonnais souffre d’avoir été trop hégémonique, et beaucoup de ses cadres actuels manquent d’humilité. Ils ne savent pas écouter les autres. Cette attitude est d’ailleurs dommage car tout le bilan de Pierre Izard n’est pas objectivement à mettre totalement à la poubelle … » L’épisode de Sivens aura d’ailleurs fini de conforter cet écologiste dans son choix de ne pas s’allier avec le PS : « Rendez-vous compte que le président du Conseil général du Tarn nous a tout de même balancé que « c’était bête de mourir pour ses idées ». C’est une insulte faite à tous ceux qui combattent pour un monde meilleur. » Il y a un brin d’utopie dans le discours d’Aurélien … Une vérité, la sienne, qu’il compte bien faire partager lors des prochaines élections départementales. Il baisse la tête et s’aperçoit avec malice qu’il n’a pas fini son café désormais froid. Normal, cela fait plus d’une heure qu’il nous parle … Un vrai passionné.

3 Commentaires

  1. Et allez, encore un futur professionnel de la politique qui se lance dans une énième élection….
    18 ans, élu municipal à Cintegabelle, puis 19 ans, candidat dans le canton 1 (rassurons-nous, ce n’est pas un parachutage), et après?
    Il serait bon de se confronter au monde professionnel, pas celui du travail coopté ni de la planque territoriale et ensuite d’avoir des idées en lien avec le monde réel.
    Associatif, estudiantin, ce n’est que la première pierre, non pas que l’on puisse croire que vous ne pourriez pas en être, des ces professionnels patentés de la politique, mais ce serait bien de faire ses armes dans la vraie vie avant toute autre chose.

    • Tiens, je ne vois ce commentaire qu’après la bataille ! Je m’en vais donc répondre au brave aigri qui m’a fait l’honneur de tous ces compliments. Et mon cher, vous avez fait mauvaise pioche ! Cette campagne fut sans doute pour moi la dernière, je suis étudiant en droit, j’aime le droit, c’est dans ce domaine que sera ma vie professionnelle. Reste que je suis comme vous un citoyen, et que le temps de mes études j’ai choisi de m’engager dans un mandat municipal pour lequel je ne touche pas aujourd’hui un centime et qui me passionne. Quant à cette candidature “parachutée” (même si je passe à Toulouse la plupart de mes journées, mais la mauvaise foi vous va si bien…), elle n’avait pour seul objectif que de servir une démarche dans laquelle j’ai cru, l’Alternative Citoyenne, sans espoir d’être élu, mais avec la volonté -peut-être illusoire- de faire ma part dans une nécessaire prise de conscience citoyenne.
      Enfin, et puisque vous vous arrogez le droit de me donner des conseils, ce dont je vous remercie platement, je m’en vais à mon tour vous en donner un : sortez de l’ombre, délestez-vous de votre pseudo, et agissez. Vous verrez que, même en n’accomplissant que des choses dérisoires, vous aurez un sentiment d’apaisement, qui vous ferait à mon sens le plus grand bien !
      Sans rancune.

  2. Mince, mais vous aviez répondu et je ne l’avais pas vu, j’aurais forcément répondu plus tôt 😉

    Je n’ai cure de votre utilisation du verbe, jeune impétrant.

    Vos prises de position, sur des idéologies vertueuses, sont l’apanage de ceux qui ne se l’imposeront jamais.
    Je ris de vos obscures manœuvres politiciennes avec vos amis de Cintegabelle, surtout votre merveilleux omniscient. Ne cherchez pas trop loin, il est visible … 🙂

    Les choses dérisoires sont faites chaque jour, à destination du vrai peuple, celui que j’ai l’honneur de servir, pas celui pour lequel j’impose des idéologies au bénéfice d’un petit corpus de profiteurs publics.
    Que vous n’en fassiez pas encore parti- des profiteurs- c’est une réalité, que vous y arriviez, ce sera un fait quoique vous disiez.

    Je me plais à lire vos réponses où vous mêlez adroitement votre maîtrise de la langue si intéressante pour les futurs vendeurs de droit que vous deviendrez peut-être. Que les administrés de Cintegabelle en profitent, mais personnellement, cela me fait juste marrer.

    C’est typique d’un jeune homme plein d’ambition croyant avoir un intelligence lui permettant d’écraser son prochain, un vrai politique en devenir en somme…Le maître est proche, il est vrai…

    Aucune rancune, une réalité, ne vous prenez pas pour une lumière, elle pourrait s’éteindre un jour prochain, la vie et ses circonstances peuvent devenir cruelles.

    Au plaisir, mais certainement pas pour vous aider à quoique ce soit et pourtant, vous en auriez besoin, mais il vous sera utile d’affirmer que non.

    Un citoyen qui ne votera jamais pour le Fhaine, ni le centre, ni la droite ni la fausse gauche, qu’elle soit écologiste (l’écologie est de gauche…sic) extrême ou de droite (PS)!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport