vendredi 28 janvier 2022

Contact

spot_img
Politique Comment rationaliser le budget de l’Assemblée nationale ?

[Points de vue] Comment rationaliser le budget de l’Assemblée nationale ?

L’émission ‘‘Pièce à conviction’’ diffusée sur France 3 a relancé le débat : nos 577 députés coûtent-ils trop chers à la France ? Entre les salaires, les primes et autres avantages, cela plombe le budget colossal du Palais Bourbon, qui s’élève au total à 520 millions d’euros par an. Outre les élus, les 1300 fonctionnaires de l’Assemblée nationale pèsent également lourd dans le coût de fonctionnement. Comment réformer un système aux usages parfois ancestraux ?

Manuel Bompard, secrétaire national du PG en charge de la 6ème République et secrétaire départemental du PG31.

L’Assemblée Nationale est le lieu où devrait s’exercer la souveraineté populaire. Il ne peut donc pas y’avoir de discussion comptable à son propos sans s’interroger sur son utilité dans le cadre de la 5ème République. Force est en effet de reconnaitre qu’un budget de 520 millions par an, c’est un peu cher pour un parlement fantoche, méprisé par un exécutif qui semble avoir pris goût aux coups de force du 49.3. C’est une note bien salée pour une simple chambre d’enregistrement dans laquelle les débats ne semblent avoir aucun impact sur la nature de la politique menée. Rationaliser l’Assemblée nationale, c’est d’abord rétablir son rôle, en convoquant une assemblée constituante ayant pour mission de construire la 6ème République de demain. Il faudra aussi s’attaquer dans ce cadre aux abus et rétablir une éthique politique et une démocratie digne de ce nom. Ainsi, l’utilisation des indemnités parlementaires devraient être enfin encadrées pour mettre fin au clientélisme (comme l’utilisation de la réserve parlementaire du député Moudenc pour financer 45 associations toulousaines en 2014) et le cumul des mandats (et donc des indemnités) interdit. Un dispositif de révocation des élus, permettant le limogeage à mi-mandat, assurerait un contrôle citoyen sur les engagements des parlementaires. Quant aux fonctionnaires de l’Assemblée nationale, il est bien sûr à la mode de s’en prendre à eux pour masquer les abus des cumulards et des grands patrons (8 millions d’euros de primes de départ pour Michel Combes, dépeceur en chef d’Alcatel Lucent). Leur régime devrait peut-être être réexaminé, en tenant compte notamment de conditions de travail fortement liées à une procédure parlementaire chronophage. Mais il faut refuser fermement les discours ciblant ceux qui font vivre au quotidien notre République. Car ils masquent trop souvent un mépris pour la démocratie elle-même.

 

 

Catherine Lemorton est députée de Haute-Garonne depuis 2007, et présidente de la commission des affaires sociales

Certes il faut que l’Assemblée nationale soit réformée, mais il faut faire très attention aux clichés. Il y a des huissiers et des administrateurs qui travaillent dans l’hémicycle jusqu’à 5 h du matin, (les administrateurs des services de l’Assemblée nationale ont pour mission d’assister un député au cours de son mandat en lui apportant une compétence technique, et lui faire comprendre le mécanisme législatif, quel que soit le parti politique du député NDLR). Récemment, j’ai vu une administratrice de ma commission, diplômée de l’ENA, faire un burn-out au point de ne plus pouvoir travailler. Ils sont submergés de travail et ça personne ne le sait, ce n’est jamais relayé dans les médias. Il n’y a d’ailleurs pas assez de moyens humains à l’Assemblée nationale pour pouvoir faire fonctionner correctement l’appareil législatif. Il faut par exemple plus de personnel pour contrôler la mise en application des lois. Une fois la loi votée, il y a des décrets d’application pour mettre en œuvre la loi. Parfois, seulement 20% de ces décrets d’application sont mis en vigueur, ce qui fait que la loi n’est pas exécutée dans son intégralité. Si on prend l’exemple du Bundestag allemand, il y a bien plus de moyens qu’à l’Assemblée nationale. En revanche, on pourrait diviser le nombre de députés par 3, et cela fonctionnerait aussi bien. Il y a des députés qui ne font rien, que l’on ne voit jamais, sauf pour déposer des amendements et ainsi ralentir le processus législatif. On les voit aussi lors des « questions au gouvernement » pour se montrer à la télévision. Enfin je n’attache pas beaucoup d’importance aux fastes liés à l’Assemblée. La Garde républicaine par exemple fait un peu république « désuète ». Il est nécessaire que les institutions de l’Etat conservent de leurs tenues, mais il y a des anciennes pratiques dont on pourrait se passer.

 

 

 

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Articles en rapport

Pluie météo

Tarn-et-Garonne. Après les inondations, les travaux estimés à 288 000 euros

Le conseil départemental du Tarn-et-Garonne a établi une première estimation financière des travaux à effectuer...
Cali concert guitare

Concerts, films, spectacles : 4 idées de sorties à Toulouse ce week-end

Derniers jours du festival des Lanternes, chanson française, comédie grinçante ou encore projections de films...
vaccibus vaccination Haute-Garonne

Covid-19. Dernière tournée du Vaccibus en Haute-Garonne

Le Vaccibus, déployé dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, entame sa...
barreau Toulouse magistrats justice

Toulouse. Un second site judiciaire est prévu pour 2040

Face aux délais déjà longs et à l’augmentation de la population, un second site judiciaire...
Haute-Garonne grève enseignants parents élèves classe école éducation

Covid-19. Dix écoles et un collège fermés dans l’académie de Toulouse

Onze établissements scolaires, soit dix écoles et un collège, sont fermés à cause de la...
Cats on Trees

Cats on Trees : le duo Toulousain fait son retour avec son nouvel album « Alie »

Le duo Toulousain Cats on Trees revient sur le devant de la scène avec la...
Métro Tisséo

Toulouse. Des déviations mises en place pour les travaux de la 3e ligne de métro

Des déviations sont mises en place pendant les travaux de construction de la troisième ligne...
signature microcredit municipal

Le Crédit Municipal et l’UDAF 31 ensemble pour le microcrédit

Le 11 janvier dernier, le crédit municipal de Toulouse et l’UDAF 31 ont signé une...
vignerons

Occitanie. Une étude sur l’exposition aux pesticides dans les zones viticoles

Une étude est menée en ce moment sur l’exposition des populations aux pesticides aux abords...

Haute-Garonne. Réouverture du col du Portillon vers l’Espagne

Fermé depuis un an, le col du Portillon en Haute-Garonne, qui permet de se rendre...
activité économique Occitanie usine ciment

Tensions d’approvisionnement et de main-d’œuvre, deux freins à la reprise de l’activité en Occitanie

Malgré une légère amélioration de la situation, le manque de main d’œuvre et la pénurie...

Occitanie. Un casting pour des figurants dans un film d’Houda Benyamina

La production du prochain film d’Houda Benyamina organise un casting à la recherche de figurants...
Garantie Jeunes aides pour les jeunes

Toulouse. La métropole lance un site local d’offres d’emploi

Toulouse Métropole propose désormais un site internet d’offres d’emploi sur son territoire. Il répertorie déjà...
Terra 2

Tarn. Un appel à manifester contre le projet Terra 2 des Portes du Tarn

Une déclaration de rassemblement a été déposée auprès de la préfecture du Tarn en vue...
Archipel Citoyen propose une prime de 50 à 100 euros pour la protection des livreurs à vélo ©Franklin Heijnen

Toulouse. Uber Eats, Deliveroo, Just Eat. Les livreurs de repas en grève ce jeudi

Les livreurs de repas des applications Uber eats, Deliveroo et Just eat sont en grève...

Eric Dupond-Moretti participe aux États généraux de la justice à Perpignan

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Morreti sera présent aux États généraux de la justice...
Georges Méric Haute Garonne Voeux 2022

Revenu de base et Assemblée citoyenne… les mesures phares de la Haute-Garonne en 2022

Afin de renforcer le « bouclier social » et de « réenchanter la politique »,...

Pollution de l’air. Voici les mesures mises en place en Haute-Garonne

La Haute-Garonne est touchée par un nouvel épisode de pollution de l'air ce jeudi 27...
projets Albi 2022 ville

Les grands projets de la ville d’Albi pour l’année 2022

Maison de quartier, mise en accessibilité des écoles, salle de musculation… Voici une sélection des...
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img