samedi 24 octobre 2020
Politique La droite se réconcilie à Saint-Jean

La droite se réconcilie à Saint-Jean

En 2008 et en 2014, la droite est arrivée divisée aux élections municipales à Saint-Jean. Cette fois, Patrick Durandet et Pierre Saulnier décident de se rapprocher dès maintenant pour ne pas connaître les mêmes échecs que par le passé.

Patrick Durandet, à la tête du groupe d’opposition “Mieux vivre à Saint-Jean”, et Pierre Saulnier, son homologue de “Réussir Saint-Jean ensemble”, annoncent le rapprochement de leurs équipes. Avec l’ambition de ne pas renouveler les erreurs du passé. Aux élections municipales de 2008 et 2014, la droite était arrivée divisée dans la commune du Nord-Est toulousain. Deux listes aux idées similaires se faisaient face, portées par deux têtes de liste qui ne s’entendaient pas. En se maintenant toutes deux aux second tour, les candidatures UMP et divers droite avaient laissé le champ libre au PS.

L’union fait la force

Consciente de ces échecs et face aux questionnements de leurs concitoyens, la droite se présente donc avec de nouveaux visages et souhaite dès à présent afficher son unité. Patrick Durandet explique : « En général, l’union l’emporte toujours face aux divisions. Ce fut le cas en 2008, la droite et le centre ont perdu. La situation s’est reproduite en 2014, avec les deux mêmes personnages. » Il faudra attendre un peu pour savoir qui des deux chefs de file prendra la tête de la liste d’opposition. 

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport