Manuel Bompard, la tête chercheuse

1 mars 2018 - 08:00

Une réponse à “Manuel Bompard, la tête chercheuse”

  1. Bonjour à tous .
    Je suis surpris que la France Insoumise se présente à cette élection . Est ce pour jouer la complémentarité à Macron ce qui ne serait pas pour nous étonner après leur ralliement lors de la dernière présidentielle . Ils en oublient que les sondages lors de cette élection les donnaient à plus de 15% . Et que leur ralliement vient renvoie en queue de peloton . Même le couple Hollande/Royale ont rejoint macron sans doute pour un fauteuil bien rémunéré . Tous ces gens n’ont jamais été socialistes de leur vie .


    Signaler le commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.