samedi 23 janvier 2021
Politique Les primaires des Républicains, une bataille de jeunes

Les primaires des Républicains, une bataille de jeunes

Campagne. Alors que les primaires des Républicains ne seront organisées qu’en septembre 2016, la bataille se prépare déjà au niveau local.

 

Depuis environ une semaine, les juppéistes toulousains se dévoilent. Et ce sont les jeunes qui font le premier pas avec la création d’une page Facebook « Les jeunes avec Juppé 31 ». Ce comité prend forme sous l’égide du militant Tanguy Plitt : « Cela fait quelques temps que nous prenons des contacts pour se rassembler autour de la candidature d’Alain Juppé, mais certaines personnes ne prennent pas encore position ce qui est compréhensible car il y a les régionales en décembre », explique l’animateur du comité. Le mouvement n’en est qu’à ses balbutiements et ne communique pas encore sur le nombre de personnes dans ses rangs… Mais les objectifs sont clairs : faire vivre la campagne « sur le terrain et sur les réseaux sociaux, nous sommes très actifs notamment sur Twitter », poursuit-il. Les jeunes avec Juppé 31 vont organiser prochainement des réunions-débat pour « construire le programme d’Alain Juppé et nous ferons remonter nos propositions au comité départemental de soutien qui va bientôt se créer ».

L’idée d’un rassemblement de jeunes vient de Bordeaux. Julien Blanc-Galéra, qui a travaillé au cabinet du maire bordelais, aujourd’hui directeur de cabinet de Bruno Costes à Pibrac, raconte : « On l’avait lancé  pour les municipales et ça avait fortement marché car les jeunes sont une force de frappe considérable sur le terrain. » Pour les primaires, « ce réseau va se construire dans chaque département, dans chaque région », précise-t-il. Le mouvement national a été inauguré officiellement mardi dernier.

Mais Alain Juppé n’est pas le seul à compter sur les jeunes têtes du parti… Le comité de soutien de Nicolas Sarkozy en Haute-Garonne (pour la présidence de l’UMP) a été lancé en septembre dernier par Maxime Boyer, conseiller municipal de Toulouse délégué à la jeunesse. Tandis que François Fillon, qui est les 4 et 5 juin à Toulouse, peut compter sur Hakim Benarbia, le responsable jeune de Force Républicaine 31. Du côté de la fédération, cette campagne précoce énerve : « Qu’on se mette tous au travail pour les régionales ! On aura le temps de faire campagne pour les primaires ensuite… », raille un membre du parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport