lundi 10 mai 2021

Contact

PolitiqueLes politiques toulousains sont tous Charlie

Les politiques toulousains sont tous Charlie

Forest/JT

L’attentat qui a touché la rédaction de Charlie Hebdo a largement fait réagir la classe politique locale. Pour le maire PS de Colomiers, Karine Traval-Michelet, « Il est de notre responsabilité de nous mobiliser contre une telle cruauté qui porte atteinte à nos valeurs républicaines. La France est un pays de liberté. Nous devons rester unis pour la défendre. » Un son de cloche relayé par le conseiller général EELV Patrick Jimena, « S’attaquer à un journal c’est porter atteinte à la liberté d’expression, à la liberté de penser, contre toutes nos libertés. » Le sénateur socialiste Claude Raynal a rappelé l’histoire de l’hebdo satirique : « Immense tristesse car Reiser, Cavanna, le Professeur Choron disparus hier, Cabu, Wolinski, Tignous, Charb, Maris, assassinés aujourd’hui étaient absolument nécessaires à notre temps, des polémistes de talent capables en permanence de réinterroger les fondements de notre Société. » Le conseiller général PS Serge Soula de rajouter : « Je pleure mon journal, ses journalistes, son personnel, mon Charlie Hebdomadaire! Il faut acheter cette semaine Charlie Hebdo, en réponse à cet acte lâche et horrible contre ce que Charlie symbolise : la liberté, la laïcité, la République. » Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a vu dans cet événement comme un rappel à ce que la ville rose a déjà vécu : « Devant le crime odieux commis à ‪Charlie Hebdo, la République doit se rassembler, comme ‪Toulouse avait su le faire en mars 2012. » La députée UMP Laurence Arribagé a élargi ses propos à la profession de journaliste : « Je veux dire toute ma solidarité à la rédaction de Charlie Hebdo, aux victimes, aux familles des innocents tués par ces barbares ainsi qu’à l’ensemble des journalistes de notre pays dont la liberté d’informer et le courage de déplaire ne sauraient être remis en question.» Quant à l’équipe départementale du Parti de Gauche, elle prévient : « Nous ne céderons pas aux tentatives de diviser les Français et de semer la haine. Nous tiendrons bon sur nos valeurs républicaines : la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité. » La classe politique toulousaine est donc unanime. La liberté d’expression à la française a été touché en plein cœur : « Un acte d’une rare barbarie, l’horreur et en même temps une atteinte à la liberté de la presse, expression supérieure de la démocratie », synthétise le président de la région Martin Malvy.

 

Articles en rapport

Dépense par habitant : où se situe votre commune parmi les 195 du Tarn-et-Garonne ?

L’association Contribuables Associés s’est donnée pour mission de noter chacune des communes françaises sur la base des dépenses par habitant, sur l’année 2019. Dans...

Toulouse : top 5 des actus à ne pas manquer cette semaine

La généralisation de la vaccination pour tous, la grève des services de réanimation, la 1ère édition de Mai à Vélo, la diffusion d'un téléfilm...

Récap d’actu : modalités de déconfinement, vaccination et Christophe Revault

La semaine dernière nous apprenions les modalités de déconfinement nationale. Cette semaine, les modalités à Toulouse ont été précisé. En même temps, la campagne...

Participez à la métamorphose de la rue de Metz

La rue de Metz prépare sa métamorphose. Vous pouvez d’ailleurs faire des propositions afin de dessiner le nouveau visage de cet axe du centre-ville...

In the same boat : une exposition photo sur les migrants en Méditerranée

Le photoreporter Francesco Zizola expose à la galerie 3.1. Avec In the same boat, il propose une immersion au milieu des réfugiés dans un...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img