mercredi 28 juillet 2021

Contact

PolitiqueLa gauche remporte la Région, mais le FN gagne un nombre d’élus...

La gauche remporte la Région, mais le FN gagne un nombre d’élus historique

Les résultats définitifs sont désormais connus en Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon. Ce second tour des élections régionales, marqué par une hausse de la participation (62,02%), place la gauche à la tête de la future Région.

 

La liste menée par Carole Delga (PS-PRG), alliée au Verts et au Front de gauche a remporté la Région. La tête de liste PS, qui avait recueilli 24,41% au premier tour, réalise ce soir un score de 44, 81  des voix. Le nouveau territoire régional confirme son ancrage à gauche.

Pourtant, le risque FN était fort. Louis Aliot, qui arrive en deuxième position  avec  33,87%  des voix a réussi à « scorer » dans certains départements du Languedoc-Roussillon, mais cela n’a pas suffi  à devancer Carole Delga. Néanmoins, l’assemblée régionale va désormais compter le groupe FN le plus important de son histoire. Ce sera d’ailleurs le groupe à compter « le plus grand nombre d’élus, car la gauche est divisée en plusieurs chapelles », a rappelé Louis Aliot.

En revanche, la droite, menée par Dominique Reynié, a vécu ce soir une grosse défaite. Avec 21,32% des voix, le candidat LR n’a pas réussi à s’imposer face à ses deux rivaux.

 

La répartition des sièges par liste :

La gauche rassemblée obtient 93 sièges à l’Assemblée régionale, tandis que le FN gagne 40 sièges et la droite, 25. Il reste à affiner le nombre d’élus par groupe politique. Par exemple, la gauche va se diviser plusieurs groupes… La liste menée par Gérard Onesta (EELV) au premier tour, qui s’est ralliée à Carole Delga, doit représenter environ un tiers des sièges de la gauche, soit une trentaine d’élus.

 

Gérard Onesta, président de l’Assemblée ?

L’écologiste  compte bien peser dans le nouveau pouvoir exécutif. Lui, qui a insisté sur le terme de ‘‘jonction’’ et non de fusion, pour désigner l’accord technique entre les deux listes, pourrait proposer un modèle innovant de gouvernance de la nouvelle Région, selon une information de France 3 Midi-Pyrénées : une présidence de l’exécutif (qui serait exercée par Carole Delga) et une présidence de l’Assemblée régionale, qui pourrait lui revenir… Est-ce que cette idée sera retenue ? L’élection de la présidence du Conseil régional aura lieu le 4 janvier prochain.

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img