dimanche 17 octobre 2021

Contact

PolitiqueDebout la France s’apprête à faire cavalier seul pour les Départementales

Debout la France s’apprête à faire cavalier seul pour les Départementales

D. Saforcada, patron de Debout la France en Haute-Garonne

L’équipe départementale de Nicolas Dupont-Aignan est en désaccord avec l’UMP sur les élections départementales.

En mars prochain auront lieu les élections départementales. A cette occasion, la droite haut-garonnaise ne se cache plus et va tenter de ravir le Conseil général au PS. Afin de réussir le pari, Jean-Luc Moudenc (maire de Toulouse) et Alain Chatillon (sénateur) tentent de fédérer toute la droite (du MoDem à Debout la Frnce), sur le modèle toulousain qui a si bien fonctionné lors du dernier scrutin municipal. Un rassemblement large qui avait donc permis la reconquête du Capitole. Oui mais voilà, un trublion semble bien décidé à ne pas jouer le jeu … Il s’agit de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, dirigé sur le département par David Saforcada. Ce dernier fustige certaines postures, « j’ai participé la semaine dernière à une réunion avec l’ensemble des composantes de la droite. Un rendez-vous qui m’a fait définitivement comprendre qu’on se foutait pas mal des électeurs. Ils ne parlent que de la composition des binômes par canton, sans parler du fond … C’est de la pure politique politicienne. Chacun veut une place. » Le secrétaire départemental regrette également qu’une rumeur se soit propagée. Celle qui le mettait en situation de composer un tandem sur le canton de Saint-Gaudens avec Martine Rieu-Griffe de l’UMP : « Il n’en a jamais été question, et je ne travaillerais pas avec l’UMP sur cette élection. Je préfère tuer cette rumeur sans attendre … Mon crédo : Plutôt perdre avec mes idées que de gagner avec celles des autres. » Le message est donc clair ; Debout la France ne fera pas cause commune avec l’UMP sur l’échéance départementale … Seul hic le cas toulousain puisque l’adjoint au maire Olivier Arsac, ex secrétaire départemental du parti de N. Dupont-Aignan, est pressenti sur un canton : « On va séparer la vie politique d’Olivier Arsac avec celle de notre parti », nous répond David Saforcada.

 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img