mardi 20 octobre 2020
Politique Deux proches de Malvy quittent la Région

[Coulisses] Deux proches de Malvy quittent la Région

©Archives JT

Chaises musicales. La semaine dernière, on a appris le départ de deux hommes forts de l’administration Malvy à la Région Midi-Pyrénées : Joël Neyen, directeur général des services et Philippe Joachim, directeur de la communication. A trois mois des élections régionales, ces départs marquent la fin d’une ère à la Région.

Martin Malvy, président de Région depuis 1998 vit ses derniers mois de mandats. Ses collaborateurs les plus proches ont décidé de quitter le navire en même temps que son commandant. Joël Neyen a été nommé contrôleur général économique et financier de première classe en conseil des ministres et Philippe Joachim au service communication du ministère de l’écologie. Deux sorties plus qu’honorables. « C’est la fin d’une histoire commune avec Martin Malvy, ce sont des postes qui exigent une grande loyauté, une grande fidélité, il est rare que les mêmes personnes restent d’un président à un autre », analyse un proche de la Région. Joël Neyen est aux côtés de Martin Malvy depuis 1998. D’abord directeur de cabinet, puis directeur général des services, son rôle a été de premier ordre : « Il a été un vrai serviteur, aujourd’hui on peut parler d’un bilan Malvy-Neyen », selon notre source proche du Conseil régional. Quant à Philippe Joachim, c’est lui qui a « modernisé et rajeuni l’image de Martin Malvy, c’est une vraie réussite ». Ces départs sont préparés depuis longtemps. Joël Neyen avait annoncé sa volonté d’arrêter et Philippe Joachim avait déjà quitté son poste de directeur de cabinet pour celui, moins prenant, de directeur de la communication, « un poste d’attente avant le grand saut » pour certains.

Avec la fusion des deux régions, il est clair qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde en janvier 2015… « Peut-être qu’ils n’ont pas eu les assurances qu’il fallait », avance un élu régional de la majorité, « ils ont voulu trouver des points de chute en amont, c’est des stratégies de carrière on peut le comprendre d’autant que ce sont des haut-fonctionnaires et non des militants, même si parfois les deux se confondent… »

Ils ont été remplacés par des personnes ‘‘de la maison’’ : Josiane Dubreuil, énarque, qui était jusque-là DGS adjointe prend la place de Joël Neyen. Elle est au cœur de la fusion des deux régions et gère notamment les relations avec les services de Languedoc-Roussillon. Thierry Charmasson, responsable des relations presse remplace Philippe Joachim à la direction de la communication. Des nominations logiques, qui permettront d’assurer le fonctionnement de la machine jusqu’aux élections.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport