dimanche 29 novembre 2020
Politique Branle-bas de combat dans les fédérations !

[Coulisses] Branle-bas de combat dans les fédérations !

Laurence Arribagé, présidente des Républicains 31

Buchage. Alors que les élections régionales sont au cœur des préoccupations, le PS et Les Républicains sont en pleine restructuration en Haute-Garonne. Une rentrée chargée pour les politiques locaux.

Dominique Reynié d’un côté, Carole Delga de l’autre, ont profité de l’été pour ‘‘visiter’’ tout le grand territoire de Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Derrière eux, les fédérations s’affolent pour organiser la campagne. Si bien que le PS 31 n’a pas encore pris le temps de publier la liste de ses secrétaires fédéraux nommés en juin dernier ! « Ce n’est qu’une question d’intitulés, il nous reste à peaufiner les titres exacts et les virgules », assure un cadre de la fédération. Le premier secrétaire fédéral, Sébastien Vincini, qui doit partager ses journées entre le conseil départemental (où il est président de commission et président du groupe PS), la ville de Cintegabelle où il est élu et la fédération (sans oublier le bureau national du PS dont il est membre), va devoir trouver quelques minutes pour plancher sur le sujet. On attend sa copie d’ici quelques jours.

Chez les Républicains 31, les têtes ont changé durant l’été… Christine Gennaro-Saint a été nommée secrétaire départementale en juillet par la présidente Laurence Arribagé. Xavier Spanghero, secrétaire départemental adjoint de la fédération, n’a visiblement pas su trouver sa place au sein de la nouvelle équipe. Il a annoncé vendredi 28 août dernier qu’il quittait ses fonctions : « Les circonstances ne me permettaient pas de rester alors j’ai pris mes responsabilités », nous précise-t-il, sans trop s’attarder sur les raisons de son départ. Militant discipliné, il réaffirme son soutien aux candidats républicains, Vincent Terrail Novès et Elisabeth Pouchelon (têtes de liste Haute-Garonne aux régionales) dont il souligne « le travail remarquable » au sein de l’opposition régionale. A trois mois du scrutin, ce chamboulement n’est pas anodin. Dans les arcanes de la fédération depuis 5 ans, Xavier Spanghero connaissait les élus, les militants, les cadres du parti. Un réseau utile pour la préparation et l’organisation d’une campagne. Nouvelle recrue, Christine Genarro-Saint est fraîchement encartée au sein des Républicains. Elle va devoir maitriser les rouages du parti et réaliser tout ce travail de ‘‘réseautage’’ en un temps record. Le premier challenge sera la constitution de la liste de Haute-Garonne pour les régionales, derrière les candidats Elisabeth Pouchelon et Vincent Terrail-Novès. Les deux conseillers régionaux sortants, classés à la droite du parti vont devoir négocier avec une fédération désormais plus au centre. Sans oublier les volontés de Dominique Reynié, qui bien qui néophyte en politique, sait imposer sa visions des choses… Un exercice de rentrée épineux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport