mardi 18 mai 2021

Contact

PolitiqueCarole Delga, « 100% candidate », est prête pour mener campagne

Carole Delga, « 100% candidate », est prête pour mener campagne

Jeudi, la candidate socialiste aux régionales Carole Delga a rencontré la presse pour faire un point sur sa campagne. L’ancienne secrétaire d’Etat s’est montrée prête à assumer les fonctions de présidente de Région.

Alors qu’un sondage SOFRES vient de classer Carole Delga en troisième position des présidentiables en termes de notoriété derrière Louis Alliot (FN) et Gérard Onesta (EELV), la candidate ne se démonte pas : « le seul sondage qui compte c’est le soir des élections », lance-t-elle. La campagne devrait officiellement commencer en septembre, mais Carole Delga s’attèle à préparer l’union « la plus large possible » de la gauche. Une tâche compliquée entre les Verts qui préparent leur liste autonome, le Parti de gauche favorable à une liste citoyenne et le PRG qui pourrait partir de manière indépendante (les négociations sont en cours au niveau national)… « J’ai toujours tendu la main, j’ai rencontré Philippe Saurel, à Paris en début de semaine, j’ai également Gérard Onesta qui est prêt à se rallier au second tour », révèle Carole Delga, qui sait que le rassemblement sera le meilleur moyen de combattre la montée du Front national.

« Je suis fière d’avoir fait partie du gouvernement, c’est un atout pour notre Région»

Pour compenser un manque de notoriété, la candidate met l’accent sur son expérience : « Je suis fière d’avoir fait partie du gouvernement, c’est un atout pour notre Région, les responsabilités ne me font pas peur » clame-t-elle. Mais aussi sur sa manière de faire de la politique, « dans la proximité avec les citoyens, même lorsque j’étais à Berçy, j’ai tenu à faire un déplacement par semaine sur le terrain ».

Concernant la future grande Région, Carole Delga a rappelé sa vision des choses : « Ceux qui prônent un seul conseil régional ne connaissent vraiment pas le territoire ! Nous avons deux Conseils régionaux, il faut les utiliser en séparant les services administratifs à Toulouse et l’assemblée délibérante à Montpellier », a-t-elle précisé. Le 27 juin prochain, elle présentera à Montpellier son équipe de campagne, soit les référents départementaux « qui seront mes relais sur le territoire ». Elle-même sera tête de liste en Haute-Garonne. Les candidats de sa liste seront nommés début juillet et la liste complète en septembre. Le temps de finaliser les négociations avec les autres parties de gauche…

Articles en rapport

Acheter une maison à plusieurs : l’expérience du collectif

À Toulouse, quatre amis, dont un couple avec enfant, ont décidé d'acheter une maison à plusieurs par l'intermédiaire d'une Société civile immobilière. Reportage dans ce...

Championnat d’Europe de natation : 6 toulousains qualifiés et des chances de médailles

Jusqu'au 23 mai, les championnats d'Europe de natation se déroule en Hongrie. 6 nageurs toulousains, des Dauphins du T.O.E.C, sont qualifiés. Point sur leurs...

Découvrez tous les sites industriels à risques SEVESO seuil haut à Toulouse et en Haute-Garonne

Vingt ans après la dramatique explosion de l'usine AZF à Toulouse, l'incendie de l'usine Fibre Excellence de Saint-Gaudens, classée SEVESO seuil haut, ce samedi...

Toulouse. Une association de piétons mobilisée contre “la croissance anarchique” des vélos

L'association 60 Millions de Piétons 31 rappelle ses revendications suite à l'annonce du subventionnement de 4000 nouveaux vélos électriques en location par la mairie...

Beaumont-de-Lomagne. Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les inondations du début d’année

Suite aux inondations qui ont touché la commune de Beaumont-de-Lomagne au moi de janvier dernier, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu. Le début d'année...

Et si on habitait autrement ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img