A la recherche de toulousains pro François Hollande…

 

Photo : Frank Alix

 

Cause. ‘‘Démocratie 2012’’, le think tank de soutien à François Hollande a ouvert une antenne toulousaine lors de ses universités d’été les 25 et 26 juillet derniers. Objectif : une implantation locale active.

 

‘‘Démocratie 2012’’ a été créé en 2010 au niveau national pour soutenir le candidat François Hollande en vue des élections présidentielles. Alors que des antennes ont vu le jour dans la plupart des grandes villes de France, Toulouse était jusque-là oubliée. Depuis fin juillet dernier, le think tank a remédié au problème. L’avocate toulousaine Florence Ginisty a pris la tête du bureau local avec pour mission de trouver des adhérents, d’ouvrir une antenne jeune et d’organiser des réunions sur les orientations prises par François Hollande, autant sur la politique intérieure, qu’extérieure. « C’est un réseau de gens issus de la société civile, qui permet de faire remonter à l’Elysée la manière dont la politique est perçue, mais aussi des idées et des critiques », explique Florence Ginisty, « même si nous soutenons l’action du président, nous essayons d’être constructifs et force de propositions », précise-t-elle.

« Il y a une volonté de libérer l’économie et non de libéraliser »

Sur toute la France, le think tank compte environ 1000 adhérents. Ce ne sont pas forcément des personnes engagées politiquement. Florence Ginisty en est l’exemple type : « Je suis de sensibilité gauche socialiste, mais je n’ai pas voulu entrer au PS, quand on voit l’ambiance qui y règne ça ne m’intéresse pas », affirme-t-elle, particulièrement écœurée par « les querelles d’égo et le Hollande Bashing ». Dans un contexte national défavorable au président de République, les membres de ce think tank considèrent que « ce qui est fait est globalement positif ». Sur le plan économique, « la politique en faveur des entreprises est bien perçue car il y a une volonté de libérer l’économie et non de libéraliser », estime-t-elle. Au niveau personnel, ces pro Hollande apprécient tout particulièrement « sa manière d’exercer le pouvoir moderne et pas monarchique ». Le think tank se tient prêt à accompagner une prochaine campagne en 2017, si l’occasion se présente…

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.