mardi 3 août 2021

Contact

PodcastESSBernard Latarjet au Festival d’Avignon : "Culture et ESS, une troisième voie...

Bernard Latarjet au Festival d’Avignon : “Culture et ESS, une troisième voie ?”

La Fondation Crédit Coopératif, le Labo de l’ESS et le Festival d’Avignon organisent une rencontre pour explorer les rapprochements possible entre Culture et Économie Sociale et Solidaire.

Un événement qui fait suite à la publication du rapport de Bernard Latarjet sur les coopérations souhaitables entre structures de l’ESS et structures culturelles réalisé en partenariat avec le Labo de l’ESS et grâce au soutien de la Fondation Crédit Coopératif. Une étude qui témoigne des nouveaux enjeux auxquels font face les entreprises culturelles et des réponses que peut y apporter l’économie sociale et solidaire.

Bernard Latarjet a exercé les plus hautes responsabilités dans le domaine de la culture en France et a une excellente connaissance des politiques publiques. La Ministre de la Culture vient d’ailleurs de lui confier la responsabilité de la coordination du plan culture près de chez vous.

Un explorateur moderne qui explique au micro de Jean-François Bataille que si l’on identifie bien dans la culture, le secteur public et le secteur marchand, il existe une troisième voie basée sur un rapprochement entre Culture et Économie Sociale et Solidaire. Un enjeu d’autant plus pertinent si l’on prend en considération que les acteurs de la culture ont une certaine méconnaissance de l’économie sociale et solidaire.

Dans un contexte de baisse des financements de l’état, des collectivités et de politiques publiques qui n’encouragent pas à la coopération, l’apport de l’ESS à la Culture est pour Bernard Latarjet une opportunité qui passe par des propositions et des solutions, notamment celle d’encourager la coopération entre les acteurs pour monter des projets communs, mutualiser des moyens et créer des regroupements. Une vision de la société qui pourrait passer par le construction de nouveaux modèles économiques tout en étant vigilant et attaché aux valeurs d’une économie plus sociale et plus solidaire.

L’occasion de parler aussi avec lui de la résistance assez individualiste des acteurs culturels, du rôle important des collectivités territoriales, de la sensibilisation et l’éducation à la Culture et du Plan Culture près de chez vous qui passe par le recensement des territoires culturels prioritaires pour réduire les fractures territoriales en mettant en place de nouvelles méthodes de travail.

L’apport de l’ESS à la culture pourrait-il être salutaire si l’on considère qu’il y a sur tous les territoires de plus en plus d’initiatives qui s’inscrivent dans l’économie sociale et solidaire. Des propositions innovantes, fiables qui révèlent peut être un décalage entre la montée en puissance de ces projets qui viennent du terrain et les politiques publiques.

Cette troisième voie est elle l’expression d’une inventivité nécessaire pour faire face aux défis qui nous attendent dans une période de transition ?

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

Michel Baylac

Pick and Boost

spot_img