Une illusion habillée de vérité, épisode 3/3

Eperdus l’un de l’autre, nous nous sommes embrassés en tournoyant sur nous-mêmes, tandis que nos corps s’élevaient dans les airs. Nous nous sommes enlacés, jusqu’à ce que l’on soit emporté par les vents. Pris dans des mouvements vertigineux, nous fûmes bousculés, ballotés, désorientés ; et enfin projetés dans l’immensité. Collés, encastrés l’un dans l’autre, on tombait dans le vide sidéral, mais sans être effrayés. Une fois notre trajectoire stoppée et stabilisée, j’ai sorti doucement mon visage enfoui de ton cou pour regarder autour de moi. Quelle surprise !  Nous étions aux confins de l’univers, immergés dans le noir troué par la lueur de milliers d’étoiles étincelantes. Tout semblait s’être retiré au lointain, pour nous laisser voir que l’essentiel, nous ! Il n’y avait rien, mais nous étions tout l’un pour l’autre. Nous n’étions nulle part, et pourtant nous n’aurions pas voulu être ailleurs. Nous étions le début et la fin de toutes choses en ce lieu neutre et fertile. J’avais la conviction d’une remise à zéro de nos existences. Nous pouvions tout espérer à partir de nos âmes nettoyées, comme une seconde chance céleste. Tu as pris ma tête entre tes mains et ton regard s’est gonflé de larmes. Là j’ai pu voir dans tes pupilles dilatées, l’univers tout entier se refléter. Au même instant nous nous sommes enflammés de lumières. Je compris que nous étions devenus des étoiles, et que tout commençait ici même. Que l’amour était l’énergie première qui donnait vie à toutes choses souhaitées. Nous étions là, comme dans le ventre d’une mère, enlacés en fétus, prêts à renaitre ensemble. Tout devenait clair dans mon esprit, nous étions l’arbre de la vie et notre amour, son fruit… J’ai alors pris conscience que chaque étoile qui brillait autour de nous, était un individu qui avait trouvé son âme sœur, et qui se préparait à une nouvelle vie sur terre. Chacun devant guider l’autre dans l’adversité, avec comme seule arme pour évoluer, l’amour… Je viens de me réveiller et le plafond de ma chambre n’a pas bougé. Je passe ma main sur le drap à côté de moi, avant même de regarder, tu n’es pas là. Je me redresse doucement, le paysage pâle du tableau n’a pas changé et les volets sont bien fermés. Je pose mes pieds par terre, tout en gardant la tête dans l’autre monde. Mon corps lourd et fatigué, laisse apparaître mes douleurs ensommeillées, je suis bouleversé, je me souviens de tout. Je suis persuadé d’avoir réellement vécu toutes ces choses. Je me lève et soulève mes bras pour tenter de m’envoler, mais sans succès. Je renouvelle la tentative avec plus de conviction, mais rien n’y fait. Je dois me rendre à l’évidence, tout n’était que songes et rêverie. Pourtant je sens encore ta présence contre moi, mon cœur pourrait en témoigner. Il ne me reste qu’une illusion habillée de vérité pour mon esprit troublé. J’aurais tant aimé que cette aventure fantastique soit la réalité, et que le monde dans lequel je suis maintenant, ne soit qu’une chimère… En réfléchissant bien, je réalise que quel que soit le monde dans lequel je suis, il y a une chose qui reste vraie et inchangée, c’est mon amour pour toi. Cette seule pensée me transforme ; je me sens soudainement comme regonflé, prêt à te reconquérir, pour que tu rendes meilleure ma vie, et moi la tienne… Fin

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.