Severine Sarrat
Severine
Sarrat

Que d’occasions ratées !

L’art et la manière de se compliquer la tâche ! Le Stade Toulousain en est l’incarnation parfaite. Guy Novès l’avait pourtant rappelé : il ne fallait pas prendre le match de samedi, face aux Zèbres de Parme, par-dessus la jambe. Pourtant ses hommes n’ont assuré que le minimum en s’imposant 6-16, en déplacement chez la plus faible équipe de H-Cup. Certes, la victoire est au rendez-vous mais il aurait fallu empocher le bonus offensif pour s’assurer d’un quart-de-finale à domicile. Il faut dire que le match était à la limite du soporifique, il n’y a donc pas grand-chose à en retenir, si ce n’est la blessure de Thierry Dusautoir qui voit sa saison s’achever sous la pluie italienne de Parme. Victime d’une rupture du tendon du biceps, le capitaine du XV toulousain mais également du XV de France, sera tenu éloigné des terrains pour trois à quatre mois. Il termine ainsi sa saison au Stade et ne pourra pas être aligné avec les Bleus pour le Tournoi des VI Nations qui débute dans deux semaines. Après-midi catastrophe donc pour les Rouge et Noir qui devront disputer leur quart-de-finale au Munster le week-end des 5 et 6 avril prochains.

Les hommes d’Alain Casanova, eux, se sont inclinés 0-2 face à Monaco. Pourtant, ils ont su se procurer de belles occasions sans jamais pourvoir inscrire le moindre point. Manque de réussite et de réalisme flagrant qui ne reflètent finalement pas l’état d’esprit des Toulousains qui, malgré la réception d’un ogre de la L1, avait décidé d’être offensifs, avant de craquer en seconde période. C’était comme si, plus habitué à défendre qu’à attaquer, le TFC se trouvait perdu quand les cages adverses se profilent. Toutefois, les Toulousains, dans leur comportement et dans leur jeu, montrent un visage bien plus déterminé qu’il y a quelques semaines. Il arrivera bien un moment où l’effort payera.

Pendant ce temps, les volleyeurs des Spacer’s se sont inclinés 3 sets à 0 à Paris quand les filles du TMB battaient Hainaut 53-63 ; ce qui leur permet de s’éloigner de la zone de relégation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.