vendredi 4 décembre 2020
Tarn-et-Garonne Actualités "Embauchez !" Les parents d'élèves du Tarn-et-Garonne soutiennent la mobilisation dans les...

“Embauchez !” Les parents d’élèves du Tarn-et-Garonne soutiennent la mobilisation dans les écoles

Solidaire de la mobilisation et du mouvement de grève dans les écoles, la FCPE du Tarn-et-Garonne demande au gouvernement d’embaucher du personnel pour accueillir les élèves dans de meilleurs conditions.

mobilisation écoles Tarn-et-Garonne
Les représentants des parents d’élèves du Tarn-et-Garonne soutiennent la mobilisation dans les écoles © Clio

Alors qu’un mouvement de grève des enseignants est en train de grandir partout en France à propos du protocole sanitaire dans les établissements scolaires, la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) du Tarn-et-Garonne soutient la mobilisation.

Plus de moyens humains

Avec le mot d’ordre “Embauchez !”, les représentants de parents d’élèves du département appuient en effet la démarche des enseignants pour demander des moyens humains et matériels supplémentaires afin de garantir la sécurité des élèves autant que des enseignants ou des personnels techniques.

“Si les parents se félicitent d’avoir pu normalement, ou presque, scolariser leurs enfants en septembre, ils ne peuvent que s’associer aujourd’hui à la dénonciation faite par le corps enseignant sur les conditions d’accueil de ces mêmes enfants”, écrit dans un communiqué la FCPE 82.

Effectifs trop nombreux, locaux mal adaptés…

Celle-ci déplore ainsi les effectifs trop nombreux, le bâti scolaire mal adapté, les sanitaires en nombre insuffisant et souvent défectueux ou encore les lieux de restauration scolaire trop exiguës “qui empêchent les équipes pédagogiques de faire correctement appliquer les gestes barrières”.

Autant de défaillances qui ne datent pas d’hier selon l’organisation : “Nous dénonçons cet état de fait depuis des mois et, à ce jour aucune dépense particulière n’a été engagée et le ministère qui ne propose rien d’autre qu’un mi-temps pédagogique aux élèves !”

Tiers lieux, masques gratuits, sanitaires mobiles…

La FCPE demande donc au ministère de dégager des moyens financiers pour pallier ces dysfonctionnements. Elle réclame notamment l’embauche de personnels pour encadrer les élèves, en particulier dans des tiers lieux, le nettoyage des locaux, l’installation de sanitaires mobiles ainsi que la distribution de masques gratuits aux enfants.

“La FCPE soutient donc toutes les mobilisations qui vont dans le sens de ses revendications dans l’intérêt des élèves”, conclut le communiqué.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport