lundi 24 janvier 2022

Contact

spot_img
OccitanieTarn-et-GaronneDes mesures de restriction pour le Nouvel An à Montauban et dans...

Des mesures de restriction pour le Nouvel An à Montauban et dans le Tarn-et-Garonne

La préfecture du Tarn-et-Garonne a pris des mesures de restrictions pour éviter les rassemblements pour le Nouvel An.

nouvel an tarn garonne
La préfecture du Tarn-et-Garonne a pris des mesures de restrictions pour éviter les rassemblements pour le Nouvel An. © Istock

Ce ne sera pas un réveillon du Nouvel An comme les autres à Montauban et dans le Tarn-et-Garonne. La préfecture du Tarn-et-Garonne a pris des mesures de restrictions particulières en vue de la Saint-Sylvestre à cause de l’avancée de la cinquième vague de la Covid-19.

“Compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire, après consultation des élus locaux et des parlementaires du département, la préfète du Tarn-et-Garonne a pris par arrêté des mesures de prévention et de restriction spécifiques aux fêtes de fin d’année pour lutter contre la propagation de l’épidémie de la Covid-19”, annonce la préfecture dans un communiqué.

Pour le Nouvel An, la consommation d’alcool sur la voie publique est interdite en Tarn-et-Garonne

Il ne sera pas possible de se déhancher dans les bars jusqu’au petit matin. En effet, “l’activité de danse est interdite dans les restaurants et les bars, ainsi que dans les établissements recevant du public, dans le département du Tarn-et-Garonne du 31 décembre jusqu’au 2 janvier inclus”, selon la préfecture. “De même, les regroupements et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdits.”

Aussi, “l’utilisation et le transport d’artifices de divertissement et d’articles pyrotechniques, quelle qu’en soit la catégorie, sur l’espace public ou en direction de l’espace public, dans les immeubles habitation ou en direction de ceux-ci, ou dans les transports collectifs, sont interdits”.

Pour rappel, le taux d’incidence atteint 483 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants dans le département du Tarn-et-Garonne, selon le bulletin de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Occitanie publié mardi 28 décembre. Il a d’ailleurs été décidé de prolonger l’obligation du port du masque jusqu’au 2 février.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img