lundi 24 janvier 2022

Contact

spot_img
OccitanieTarn-et-GaronneL’ancien maire de Montauban démissionne avant le retour de Brigitte Barèges

L’ancien maire de Montauban démissionne avant le retour de Brigitte Barèges

Axel de Labriolle, qui a occupé le fauteuil de maire de Montauban pendant que Brigitte Barèges était inéligible, a démissionné mardi 21 décembre.

Brigitte Barèges maire montauban
Axel de Labriolle, qui a occupé le fauteuil de maire de Montauban pendant que Brigitte Barèges était inéligible, a démissionné mardi 21 décembre. ©Mairie de Montauban

Le paysage politique de Montauban est en ébullition. Brigitte Barèges a repris sa place maire à l’occasion d’un conseil municipal organisé mercredi 22 décembre. La veille, mardi 21 décembre, Axel de Labriolle, qu’elle avait désigné pour assurer l’intérim, a présenté sa démission à la préfecture du Tarn-et-Garonne.

“Ma mission était de faire avancer l’ensemble des dossiers, ce que j’ai fait avec cœur et application. Je pense ne pas avoir démérité”, estime Axel de Labriolle dans les colonnes de La dépêche du Midi. “Je m’étais également préparé à rendre le fauteuil de maire à Brigitte Barèges en cas de relaxe. Ce que j’ai fait avec plaisir, en remettant ma démission de maire à la préfecture mardi dernier”, assure-t-il.

La fonction de maire de Montauban a changé Axel de Labriolle

La poste de maire a cependant fait évoluer l’intéressé : “Au fil du temps, cette fonction m’a quand même changé. Elle m’a changé dans le sens où après avoir occupé de très hautes responsabilités à la mairie, il était difficile pour moi de redevenir simple exécutant, de ne plus pouvoir définir le cap.”

“Je n’ai pas trouvé ma place dans la nouvelle gouvernance que Brigitte Barèges souhaitait mettre en place”, explique Axel de Labriolle qui regrette de ne pas avoir été associé à la mise en place de la nouvelle gouvernance de la ville. “Pour ces deux raisons et bien d’autres, il m’a paru de plus en plus évident qu’il fallait que je démissionne pour être en accord avec moi-même.”

Une conférence de presse avant un retour au conseil municipal pour Brigitte Barèges

Brigitte Barèges a été relaxée par la cour d’appel de Toulouse le 14 décembre dernier. En première instance, en février, elle avait été condamnée à cinq ans d’inéligibilité pour détournement de fonds publics par le tribunal correctionnel de Toulouse. Il lui était reproché d’avoir rémunéré un agent municipal avec l’argent de la mairie pour rédiger des articles élogieux à son égard dans un hebdomadaire local intitulé “Le Petit Journal” entre 2012 et 2012.

Obligée de renoncer à ses fonctions, Brigitte Barèges avait désigné Axel de Labriolle à la tête du conseil municipal. Après sa relaxe, elle a rapidement organisé une conférence de presse durant laquelle elle s’est mise en scène récupérant symboliquement les clés de la ville au désormais ex-maire de Montauban.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img