dimanche 26 septembre 2021

Contact

OccitaniePyrénées-Orientales : Le masque en extérieur ce sera au moins jusqu’au 12...

Pyrénées-Orientales : Le masque en extérieur ce sera au moins jusqu’au 12 septembre

Face à l’évolution préoccupante de la situation sanitaire dans les Pyrénées-Orientales, le préfet du département Étienne Stoskopf a décidé de prolonger plusieurs mesures de prévention contre le covid-19, dont l’obligation du port du masque.

Pyrénées-Orientales : Le port du masque en extérieur reste obligatoire jusqu’au 12 septembre
Le port du masque reste obligatoire en extérieur dans le département des Pyrénées-Orientales © imperioame / pixabay

Le département des Pyrénées-Orientales fait partie des territoires métropolitains les plus touchés par l’épidémie. Face au nombre élevé du nombre de cas positifs au covid-19, le préfet du département Étienne Stoskopf a décidé de prolonger certaines mesures de lutte contre l’épidémie mises en place au début du mois d’août.

Dans le détail :

  • Le port du masque reste obligatoire sur l’espace public dans toutes les communes du département jusqu’au 12 septembre inclus. Cette mesure ne s’applique pas sur les plages et dans les grands espaces naturels.
  • Le port du masque est obligatoire dans les établissements, les lieux et événements dont l’accès est assujetti à la présentation du pass sanitaire jusqu’au 12 septembre inclus.
  • La consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique et les espaces publics, hors terrasses de restaurants et bars, est interdite jusqu’au 3 septembre inclus.

La préfecture rappelle que « ces mesures pourront être modifiées en fonction de l’évolution des indicateurs sanitaires et de la tension sur le système hospitalier ».

Situation épidémique dans le département

Dans les Pyrénées-Orientales, le taux d’incidence est actuellement de 284 cas pour 100 000 habitants. Il est bien supérieur à la moyenne nationale qui est de 210 cas. Pour rappel, la semaine dernière, le taux d’incidence dans le département s’élevait à 372 cas pour 100 000 habitants.

Selon les données disponibles sur le site Covid Tracker, la situation s’est nettement améliorée depuis le début du mois d’août, correspondant à la mise en application des mesures de lutte contre la maladie. La semaine dernière, le département comptabilisait en moyenne 194 cas quotidiens. À la fin du mois de juillet, ces chiffres frôlaient les 450 cas quotidiens.

La tension hospitalière reste conséquente, 69 % des lits de réanimation sont toujours occupés par des patients Covid. Jeudi 26 août, 130 personnes étaient hospitalisées pour des formes graves, dont 22 en réanimation.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img