mercredi 23 juin 2021

Contact

OccitanieOccitanie : qui a bénéficié d’une première injection de vaccin ?

Occitanie : qui a bénéficié d’une première injection de vaccin ?

L’épidémie de Covid-19 continue de reculer en Occitanie. Il y a de plus en plus de vaccins distribués dans la région. Pour autant, il faut toujours faire attention, la situation sanitaire reste fragile.

vaccination
Image d’illustration © Pixabay

La campagne de vaccination continue en Occitanie. En 5 mois, près de 3,6 millions de doses de vaccins ont été administrées dans la région. En tout, plus de 2,4 millions de personnes ont déjà bénéficié d’une première injection. Cela représente 52,2% de la population de plus de 18 ans. Concernant les personnes âgées de 50 à 64 ans, environ 62% d’entre eux ont reçu une première dose. Ce chiffre s’élève à 86,2% pour les personnes de plus de 65 ans.

Au niveau national, plus de 27 millions de Français ont déjà reçu une dose de vaccin selon l’ARS Occitanie. Depuis cette semaine, la vaccination est désormais accessible à tous les adultes sans condition. À partir du 15 juin, elle sera ouverte aux adolescents de 12 à 18 ans, en centre de vaccination, sur la base du volontariat avec l’accord des parents. La vaccination des plus jeunes sera un atout supplémentaire pour leur protection comme pour l’immunité collective.

Le virus circule encore

Les étapes progressives de déconfinement ne doivent pas laisser penser que le virus ne circulerait plus en Occitanie. Les indicateurs épidémiologiques ont fortement baissé ces dernières semaines, mais l’épidémie n’est pas terminée. Pour preuve, pendant cette semaine, on enregistrait 612 cas positifs par jour. Pour autant, le nombre de cas graves est toujours en diminution en secteur hospitalier. C’est manifestement lié à l’impact de la vaccination massive parmi les personnes les plus vulnérables face aux virus.

D’un territoire à l’autre, les taux d’incidence ont actuellement tendance à se stabiliser. Cette baisse n’est pas suffisante encore pour atteindre les niveaux de juin dernier. Avant cet été, c’est un signal qui rappelle que la vigilance reste indispensable. Les réflexes de protection et de dépistage sont toujours d’actualité. La vaccination s’intensifie pour protéger le plus grand nombre. Mais être vacciné ne dispense pas des gestes barrières habituels. 

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img