jeudi 9 décembre 2021

Contact

OccitanieHéraultMontpellier. Les locaux de l’ARS Occitanie menacent de s’effondrer

Montpellier. Les locaux de l’ARS Occitanie menacent de s’effondrer

Suite aux conclusions d’une expertise immobilière, la structure de l’immeuble dans lequel est hébergée l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie à Montpellier serait susceptible de s’effondrer. Les salariés ont été évacués jusqu’à nouvel ordre.

La structure du bâtiment hébergeant l'ARS Occitanie est endommagée
La structure du bâtiment hébergeant l’ARS Occitanie est endommagée CC struppi0601-Pixabay

Depuis ce mercredi 27 octobre, tous les salariés de l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie qui travaillaient dans les locaux de Montpellier, situés dans le quartier du Millénaire, sont désormais en télétravail. Non pas par choix ou pour mesures sanitaires, mais parce que l’immeuble dans lequel sont installés leurs bureaux menace de s’effondrer. La direction de l’organisme a ainsi décidé de faire évacuer le site jusqu’à nouvel ordre.

C’est à la suite d’une expertise immobilière que la direction a été informée d’un risque avéré pour la sécurité d’une partie du bâtiment. Si la décision a été prise rapidement pour protéger les employés, il faudra attendre pour savoir quand ces derniers pourront reprendre leur poste. En effet, « des travaux doivent être engagés sur site pour éviter tout risque d’effondrement lié à des désordres profonds constatés sur la structure de cet immeuble de bureaux », explique l’ARS Occitanie.

Toutefois, l’Agence régionale de santé précise que les missions de ses agents ne seront pas impactées par cet événement. Pour rappel, l’ARS a pour objectif d’assurer, à l’échelon régional, le pilotage d’ensemble du système de santé. Elle est responsable de la sécurité sanitaire, des actions de prévention menées dans la région, de l’organisation de l’offre de soins en fonction des besoins de la population. Afin d’en assurer la continuité, l’antenne toulousaine de l’ARS Occitanie et les délégations départementales de l’organisme viendront en renfort.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img