Un étudiant niçois a dessiné l’hôpital de la Grave de Toulouse en pixel art, à la manière des graphiques du jeu Pokémon. Il a dévoilé sa réalisation sur ses réseaux sociaux.

Un étudiant niçois a dessiné l’hôpital de la Grave de Toulouse en pixel art, à la manière des graphiques du jeu Pokémon. Crédit photo : © P. Nin – Mairie de Toulouse

Voilà de quoi rendre nostalgique. Cédric Miso, un étudiant en direction artistique, a créé la surprise dans la Ville rose avec une de ses créations. Ce Niçois a dessiné l’hôpital de la Grave, à Toulouse, en pixel art, à la manière des jeux de la franchise Pokémon, qui ont fait fureur au début des années deux-mille.

Les connaisseurs remarqueront que dans ce monde mis en image par Cédric Miso, une devanture “Poke” apparaît sur l’hôpital de la Grave, pour y faire soigner les Pokemon. 

L’image a été dévoilée en septembre, mais elle vient d’être repérée par les réseaux sociaux de la ville de Toulouse. Son style vintage prend le contre-pied des graphiques des jeux vidéo récents. La création a cependant demandé un travail d’orfèvrerie. Ce chef-d’œuvre est le fruit de plusieurs heures de travail. L’étudiant a créé l’image pixel par pixel en s’aidant d’un site de cartographie. Il a montré un exemple à nos confrères de BFM Lyon.

Toulouse, Lyon, Nice, au pays des Pokémon

Cédric Miso n’en est pas à son coup d’essai. L’étudiant a déjà partagé plusieurs jolies réalisations sur ses réseaux sociaux. Il a illustré en pixel art les villes de Clermont-Ferrand et Strasbourg. Il a aussi dessiné le parc de la Tête d’Or de Lyon. Dans sa ville de Nice, il s’est attaqué au Cours Saleya. Et sa dernière création est inspirée de la Grand-Place de Lille.