Une Française fait partie de la nouvelle promotion d’astronautes de l’Agence spatiale européenne. Il s’agit de Sophie Adenot, diplômée de l’Isae-Supaero à Toulouse.

sophie adenot toulouse
Sophie Adenot, diplômée de l’Isae-Supaero à Toulouse, fait partie de la nouvelle promotion d’astronautes de l’ESA. © Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères – Youtube

Après avoir reçu plus de 22 500 candidatures, l’Agence spatiale européenne a révélé les cinq noms qui composeront sa nouvelle promotion d’astronautes ce mercredi 23 novembre. Il y a trois hommes et deux femmes. Ce cru, succède à celui de 2009, dont faisait partie Thomas Pesquet. Ce dernier a contribué à créer un engouement pour l’aventure spatiale.

Dans la nouvelle promotion de l’Agence spatiale européenne, figure la Française Sophie Adenot, une pilote d’essai d’hélicoptère de l’armée de l’air et de l’espace. Elle « incarne un exemple pour le futur des femmes dans les milieux scientifiques et techniques, où elles sont encore sous-représentées », ont déclaré dans un communiqué commun le ministère de l’Économie et celui de l’Enseignement supérieur.

Il convient de noter que moins d’un astronaute sur dix est une femme. La précédente promotion de l’ESA comptait six personnes, dont une femme, l’Italienne Samantha Cristoforetti. Sophie Adenot, 40 ans, sera la deuxième astronaute française de l’histoire. La première fut Claudie Haigneré, il y a plus de vingt ans, en 1996.

Sophie Adenot, une ancienne de l’Isae-Supaéro à Toulouse

En 2004, Sophie Adenot a décroché son diplôme d’ingénieur de l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace, l’Isae-Supaero à Toulouse. Un établissement qui a aussi compté Thomas Pesquet dans ses rangs.

La Française a ensuite travaillé pendant un an pour un bureau d’études d’Airbus Helicopters puis pour l’armée de l’air qu’elle intègre en 2005. Là, elle se forme au pilotage d’hélicoptère et participe à deux missions en Afghanistan aux commandes d’appareils de type Caracal.

En 2018, Sophie Adenot est devenue la première femme pilote d’essai expérimental sur hélicoptère en France. Elle a une passion pour ces machines qui lui vient de son grand-père, un ancien mécanicien. En 2021, elle est promue au grade de lieutenant-colonel.