mardi 3 août 2021

Contact

OccitanieEn mai, la surmortalité en Occitanie “se maintient à un niveau élevé”

En mai, la surmortalité en Occitanie “se maintient à un niveau élevé”

Avec une augmentation de 10 %, l’Occitanie connaît la surmortalité la plus élevée des régions de métropole.

surmortalité Occitanie décès
En mai 2021, 5 096 décès sont comptabilisés en Occitanie. © Insee.

Entre le 1ᵉʳ et le 31 mai 2021, 5 096 décès sont comptabilisés en Occitanie (toutes causes confondues), soit 454 décès de plus que la moyenne des mois de mai 2018-2019, selon une étude de l’Insee qui a calculé les chiffres de la mortalité au niveau de la région Occitanie et de ses départements sur la base des dernières données disponibles au 24 juin 2021.

Une baisse des décès “cohérente”

En Occitanie, “la tendance à la baisse du nombre de décès quotidiens toutes causes confondues, observée depuis fin avril, se prolonge sur les deux premières semaines de mai. Dans la deuxième quinzaine du mois, la mortalité se stabilise à un niveau légèrement supérieur à celui observé en moyenne en 2018-2019”.
Selon l’Insee, la baisse des décès observée en mai “est cohérente avec l’évolution des principaux indicateurs épidémiques diffusés par l’ARS Occitanie”, résultant notamment “des nouvelles mesures de confinement mises en place en avril, conjuguées à l’avancée de la vaccination”.

Surmortalité la plus élevée dans le Tarn-et-Garonne

mortalité Occitanie

À l’échelle départementale, le Tarn-et-Garonne (+ 26 %), le Gard, l’Aude, le Lot (+ 17 % chacun), le Tarn et le Gers (+ 11 % chacun) connaissent les surmortalités les plus élevées. Seules la Lozère et les Hautes-Pyrénées enregistrent une sous-mortalité en mai.

“Toutes les régions de France métropolitaine enregistrent en mai un nombre de décès supérieur à celui de 2018-2019. Avec une augmentation de 10 %, l’Occitanie connaît la surmortalité la plus élevée des régions de métropole”, explique l’Insee.

En Île-de-France, Centre-Val de Loire, Hauts-de-France et Corse, la surmortalité est désormais légèrement inférieure (9 %) ; quant aux régions Bourgogne-Franche-Comté et Pays de la Loire, elles connaissent la surmortalité la plus faible (3 %).

Exceptionnellement, pendant la pandémie de la Covid-19, l’Insee diffuse régulièrement le nombre de décès (toutes causes confondues) par jour et par région et département. Les décès sont enregistrés dans la commune où ils ont eu lieu (et non au lieu de résidence). Déjà, au mois d’avril 2021, l’Insee avait calculé un nombre de décès en Occitanie supérieur de 10 % à celui de 2018-2019.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img