Lors du dernier conseil municipal de Rodez qui s’est déroulé ce vendredi 30 septembre, le maire Christian Teyssèdre a affirmé qu’aucun écran géant ne serait installé dans la ville pour retransmettre les matchs de la Coupe du monde de football qui se déroulera au Qatar du 20 novembre au 18 décembre 2022.

Vue Rodez -Thierry LLansades CC BY ND NC Coupe du monde écran géant
Le maire de Rodez a annoncé qu’il n’y aurait pas d’écran géant dans la ville pour retransmettre les matchs de football de la Coupe du monde CC BY ND NC

De plus en plus de voix s’élèvent pour appeler au boycott de la prochaine Coupe du monde de football qui aura lieu au Qatar du 20 novembre au 18 décembre 2022. Et celle de Jean-Michel Cosson, conseiller municipal de l’opposition à la mairie de Rodez en fait partie. Lors du dernier conseil municipal, vendredi 30 septembre dernier, l’élu a en effet interpellé le maire Christian Teyssèdre au sujet de la retransmission de l’événement : « Des maires, de toute sensibilité politique se sont positionnés en refusant d’installer des écrans géants sur les places de leur ville, comme Grenoble, Bourg-en-Bresse, Grande-Fosse… Et d’autres suivront. Des bars, même, feront le sacrifice d’une recette importante. Monsieur le maire, cautionnerez-vous la folie, la démesure, l’argent et le non-respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, l’impact écologique désastreux, les milliers de morts (6 500 victimes sur les chantiers, pour l’essentiel des travailleurs immigrés), en retransmettant sur écran géant des matchs de la Coupe du monde au Qatar ? » La réponse de l’édile fut simple : non.

Aucun écran géant ne sera installé à Rodez pour la Coupe du monde de football

Avant de répondre à la question posée par l’opposition, le maire de Rodez a tout d’abord rappelé qu’aucun débat ni boycott n’avait eu lieu pour la dernière Coupe du monde qui s’est déroulée en Russie (2018) pendant l’invasion de la Crimée. « Balayons devant notre porte en ne cautionnant pas de tels événements, que ce soit au Qatar, ou en Russie », explique l’édile, avant de préciser : « Personnellement, je ne cautionne ni l’un ni l’autre ». C’est pourquoi il a pris la décision de ne pas installer d’écrans géants à Rodez. Et ce, quel que soit le match, y compris ceux de l’Équipe de France. « C’est regrettable, car les retransmissions de matchs sont des moments importants de rassemblement populaire. Mais il n’y en aura pas ici. Je suis solidaire avec toutes les personnes qui appellent au boycott. Toutefois, celles et ceux qui aiment le football sont bien évidemment libres de regarder la Coupe du monde », termine-t-il.