lundi 20 septembre 2021

Contact

OccitanieAveyronRodez. La réponse cinglante de Christian Tesseydre aux critiques d'Eric Piolle sur...

Rodez. La réponse cinglante de Christian Tesseydre aux critiques d’Eric Piolle sur le futur parc des expositions

Irrité par les propos d’Eric Piolle lors de la visite de ce dernier à Rodez, le maire Christian Teyssedre renvoi le candidat à la primaire écologiste dans ses pénates.

Teyssedre Rodez

Dans un courrier qu’il lui adressé ce lundi 2 août, Christian Teyssedre invite fermement Eric Piolle à balayer devant sa porte. Le maire de Rodez n’a visiblement pas apprécié les propos tenus par son homologue de Grenoble, par ailleurs candidat à la primaire écologiste en vue des présidentielles de 2022, lors du déplacement de ce dernier en Aveyron le week-end dernier. Et il a tenu à le faire savoir.

“Le schéma mental des élus n’a pas changé”

Engagé dans un tour de France pour rencontrer les militants écologistes, Eric Piolle a en effet profité de son passage à Rodez pour critiquer vertement le projet de futur parc des expositions porté par l’agglomération sur le site de Malan, à Luc-la Primaube. “Alors qu’on parle partout de l’artificialisation des terres, de l’urbanisation galopante, de protéger nos centres-villes et leurs commerces ainsi que leurs activités, on continue ce genre de projets d’il y a 30 ans, juste parce que le schéma mental des élus n’a pas changé. Il faut arrêter de consommer de l’argent public pour financer ce qui va nous nuire”, expliquait le candidat écologiste, évoquant un projet d'”un autre temps”.

De quoi faire bondir le maire LREM de Rodez qui n’a donc pas tardé à prendre sa plume pour renvoyer dans les cordes l’impudent. “Si je comprends bien, vous êtes aux côtés des Grenoblois qui profitent d’un grand Parc Expo offrant concerts, événements, congrès…où les acteurs économiques peuvent prospérer…mais à Rodez pas question”, ironise Christian Teyssedre.

Bataille de chiffres sur la gestion des deux villes

Chiffres à l’appui, l’élu se livre ensuite à une comparaison en règle entre les villes de Rodez et de Grenoble sur des point précis comme le taux de vacance commerciale, le taux de chômage, le pourcentage de terres artificialisées ou encore les surfaces agricoles. “Avec un tel bilan, vos leçons de gestion en terre Ruthénoise sont pour le moins déplacées”, appuie Christian Teyssedre qui conseille donc, en creux, à son “collègue” grenoblois de se mêler de ses propres oignons.

Pas de leçons à recevoir

Mais le maire de Rodez ne s’arrête pas là. Passablement échaudé, il a également fait ses petites recherches sur les projets en cours à Grenoble pour pointer les contradictions du candidat écologiste : un parc menacé de destruction, un projet de centre-commercial ou d’usine de batterie…”Sachez également que notre plan local d’urbanisme est beaucoup plus protecteur pour l’environnement que le vôtre car nous avons reclassé 50% des terres à urbaniser en terres agricoles”, poursuit-il.

Bref, le message est clair, le maire de Rodez n’a pas de conseil à recevoir de son homologue grenoblois et encore moins de critiques. Il se fait en revanche moins disert au sujet des préoccupations environnementales relayées depuis plusieurs mois par les militants locaux mobilisés contre le futur parc des expositions.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img