samedi 31 juillet 2021

Contact

AriègeActualités de l'AriègeCovid-19 : Tarascon et Quié, ces deux communes d’Ariège où le masque...

Covid-19 : Tarascon et Quié, ces deux communes d’Ariège où le masque n’est plus obligatoire…

Suite au dernier arrêté de la préfète de l’Ariège, il n’y a plus que 11 communes du département où le port du masque est encore obligatoire sur la voie publique. Deux communes ont été autorisées à les retirer…

Le port du masque contre la Covid-19 n'est plus obligatoire dans deux communes de l'Ariège ©CC Bicanski
Le port du masque n’est plus obligatoire dans deux communes de l’Ariège ©CC Bicanski

L’arrêté du 15 avril dernier de la préfète de l’Ariège donne un peu d’air aux habitants de Tarascon-sur-Ariège et de Quié. En effet, dans ces deux communes limitrophes, qui comptent respectivement 3000 et 300 habitants, le port du masque n’est plus obligatoire sur la voie publique. C’est la conséquence d’une forte baisse du taux d’incidence de la Covid-19 dans ce bassin de vie, qui ne compte plus qu’un cas pour 1000 personnes en moyenne.

Le port du masque reste obligatoire dans certains cas

11 autres communes du département de l’Ariège sont toujours soumises au port du masque : Pamiers, St Jean du Falga, Foix, Montgailhard, Ferrières-sur-Ariège, St Paul-de-Jarrat, Lavelanet, Laroque-d’Olmes, Ax-les-Thermes, Saint-Girons et Saint-Lizier. Cette mesure concerne les personnes de plus de 11 ans circulant sur la voie publique, sauf lorsqu’elles pratiquent une activité physique. En revanche, les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical valant dérogation ne sont pas tenues de porter le masque. Enfin, le port du masque reste obligatoire, y compris à Tarascon et Quié sur les marchés et dans un périmètre de 50 mètres autour des établissements scolaires.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img