dimanche 24 janvier 2021
Ariège Actualités La préfecture d'Ariège autorise les commerces à ouvrir le dimanche

La préfecture d’Ariège autorise les commerces à ouvrir le dimanche

La préfète de l’Ariège vient de prendre un arrêté portant dérogation au repos dominical des salariés des magasins de détail alimentaire et non-alimentaire. Autrement dit, les commerces de l’Ariège pourront ouvrir le dimanche, jusqu’à la fin de l’année.

Foix commerces Ariège dimanche
CC Jorge Franganillo 3.0 Wikimedia

Tout comme le préfet de Haute-Garonne, Étienne Guyot, la préfète de l’Ariège Chantal Mauchet a pris, ce vendredi 27 novembre, un arrêté donnant autorisation aux commerces d’ouvrir le dimanche. Une décision valable jusqu’à la fin de l’année, soit les 6, 13, 20 et 27 décembre prochains. Ce que prévoit l’arrêté plus précisément est une dérogation au repos dominical pour les salariés du secteur du commerce alimentaire et non-alimentaire. Ils pourront ainsi, sur la base du volontariat, prendre ce repos un autre jour que le dimanche, par roulement. En contrepartie, “les salariés se verront attribuer un jour de repos compensateur et une rémunération au moins égale au double de celle normalement due pour une durée équivalente”, ajoute la préfète Chantal Mauchet.

Ouverture des commerces le dimanche, une mesure d’urgence en Ariège

Les communes, les Chambres de commerce et d’industrie (CCI), la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), les organisations professionnelles d’employeurs, ainsi que les syndicats de salariés concernés n’ont pas été consultés, cette décision revêtant un caractère d’urgence. La préfète considère en effet qu’au regard des circonstances exceptionnelles dues au confinement, il ne fallait pas attendre, “cela compromettrait le fonctionnement normal des établissements et serait préjudiciable au public”.

La préfète Chantal Mauchet espère également que cet arrêté permettra aux commerçants de “compenser les baisses d’activité et de chiffre d’affaires subis depuis le 30 octobre dernier”, date à laquelle les commerces n’étant pas de première nécessité ont été dans l’obligation de fermer. Cette décision devrait également permettre de “faciliter la régulation des flux dans les magasins dans un contexte sanitaire toujours caractérisé par un niveau élevé de circulation du virus”.

Source: communiqué de la préfecture de l’Ariège

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport