lundi 29 novembre 2021

Contact

AriègeActualités de l'AriègeAriège. Expérimentation d’un nouvel outil pour éviter les collisions entre animaux et...

Ariège. Expérimentation d’un nouvel outil pour éviter les collisions entre animaux et automobilistes

Depuis quelques jours, des piquets réflecteurs ont surgi sur les abords de la RD119 et de la RD15. Il s’agit d’une expérimentation visant à dissuader les animaux sauvages de traverser la route quand passe un véhicule, et ainsi d’éviter les collisions.

animaux sauvages route
Image d’illustration CC Tabl-trai-Wikimedia

Le département de l’Ariège, plutôt rural, est le témoin de collisions régulières de véhicules avec des animaux sauvages traversant la chaussée. Afin, d’éviter ces accidents de la route, le Conseil départemental, en partenariat avec la Fédération de chasse locale, teste en ce moment même un nouvel outil d’effarouchement. Il s’agit de piquets réflecteurs, installés sur des zones jugées accidentogènes : deux portions de 100 à 200 mètres des RD119 et RD15, sur la commune du Mas d’Azil. « En 2019, pendant la période du brame, trois collisions avec des cerfs s’étaient produites sur la RD119. Les cervidés avaient été tués et d’importants dégâts matériels constatés », se rappelle-t-on au Département.

Un outil qui mise sur la prudence des animaux comme des automobilistes

Pour une efficacité maximale, les piquets réflecteurs sont installés tous les 10 à 20 mètres les uns des autres. Ils dévient la lumière des phares, au niveau des yeux des grands animaux sauvages. Cela pour les effrayer et les dissuader de traverser au moment où passent les véhicules. « L’intérêt est de miser sur le comportement des cerfs, chevreuils et autres sangliers pour induire une réaction de prudence, sans pour autant les empêcher de traverser la chaussée en l’absence de trafic routier. De la même façon, les conducteurs sont interpellés par la présence de ces équipements réfléchissants, et ralentissent donc », explique le Département.

Ces outils ont déjà été éprouvés en Auvergne et en PACA, et « semblent avoir démontré leur efficacité », observe-t-on en Ariège. En Haute-Savoie, le dispositif a même été adopté puisque plus de 12 000 piquets réflecteurs ont été installés aux abords des routes.

Source: communiqué de presse du Conseil départemental de l’Ariège

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img