jeudi 2 décembre 2021

Contact

OccitanieAriègeProfessions de foi et bulletins de vote, des perturbations prévues en Ariège pour...

Professions de foi et bulletins de vote, des perturbations prévues en Ariège pour le second tour

Délai trop court entre les deux tours, manque de bulletins de vote et grève des services postaux, l’acheminement de la propagande électorale (professions de foi et des bulletins de vote) risque d’être encore perturbé pour ce second tour des élections départementales et régionales en Ariège.

Ariège élections profession foi bulletins vote départementales régionales
Profession de foi et bulletins de vote, des perturbations prévues en Ariège pour le second tour

Alors que les dysfonctionnement constatés avant le premier tour font polémique, la distribution de la propagande électorale (profession de foi et bulletins de vote) pour ce second tour des élections régionales et départementales risque d’être encore perturbée en Ariège.

Des perturbations pour le second tour en Ariège

Très encadrée par le code électoral, la distribution à l’ensemble des électeurs de ces documents leur permettant de choisir leur candidat et leur garantir la possibilité de voter pour leur favori est assurée, en Ariège, par la Poste. Un service qui a été confié à la société privée Adrexo, très critiquée pour ses nombreux manquements, dans sept régions parmi lesquelles ne figure donc pas l’Occitanie. Néanmoins, l’acheminement pourrait quand même être perturbé dans le département.

Un délai très court entre les deux tours

Regrettant un délai très court entre les deux tours, la préfecture d’Ariège informe la population que l’acheminement des documents électoraux pourrait s’étendre jusqu’au samedi 26 juin dans l’après-midi. Les services de l’Etat enjoignent donc les électeurs à « relever leur boîte aux lettres jusqu’à 18 heures, ce samedi ». Toutefois, comme au premier tour, les professions de foi de tous les candidats en en lice au second tour sont consultables en ligne sur le site internet de la préfecture de l’Ariège.

Des bulletins de vote manquants

Par ailleurs, la commission de propagande du département, chargée de superviser la préparation de l’envoi des documents électoraux des candidats, a constaté que certains candidats avaient remis moins de bulletins de vote que la quantité légalement prévue. Afin de garantir la présence de bulletins en nombre suffisant dans l’ensemble des bureaux de vote, la commission a décidé de privilégier leur acheminement vers les bureaux.

En conséquence, certains bulletins sont susceptibles de ne pas avoir été joints aux enveloppes adressées aux électeurs. « Ils seront en revanche disponibles dans les bureaux de vote le jour du scrutin » assurent les services de l’État.

Grève de La Poste à Lavelanet

Par ailleurs, un mouvement de grève d’une partie du personnel au centre postal de Dreuilhe/Lavelanet, qui dure depuis trois mois, pourrait également provoquer des perturbations dans la distribution des professions de foi.

« Malgré de multiples rencontres avec la Poste, il n’a pas été possible de trouver une issue favorable à la sortie de ce conflit. Nous rappelons que la Poste perçoit de l’État une enveloppe financière pour réaliser cette prestation. Or, les agents ne perçoivent rien sur ce travail supplémentaire », rappellent notamment les représentants du syndicat SudPtt.

Nicolas Belaubre
Nicolas Belaubre a fait ses premiers pas de journaliste comme critique de spectacle vivant avant d’écrire, pendant huit ans, dans la rubrique culture du magazine institutionnel ‘’à Toulouse’’. En 2016, il fait le choix de quitter la communication pour se tourner vers la presse. Après avoir été pigiste pour divers titres, il intègre l’équipe du Journal Toulousain, alors hebdomadaire de solution.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img