vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
LifestyleSavoir-faireAlortujou, les jeux sont faits !

Alortujou, les jeux sont faits !

« On devient vieux quand on cesse de jouer », affirmait Georges Bernard Shaw. Profitons donc d’une longue jeunesse en explorant les trésors de la boutique-atelier Alortujou à Céret, dans les Pyrénées-Orientales. Créée il y a plus de quarante ans, cette caverne d’Ali Baba propose des jeux de société en bois et des jeux géants pour des animations. Le tout créé dans une démarche résolument écologique.

Alortujou
©Alortujou

Rien de plus sérieux que le jeu. Ce n’est pas Greg Bas qui dira le contraire. Après une carrière dans l’immobilier d’entreprise, ce Geppetto de Céret a opéré un sacré tournant en prenant la tête de la société Alortujou créée en 1978. « Je voulais travailler de mes mains » explique-t-il, ce qui ne pouvait mieux tomber car tous les jeux qui se fabriquent ici doivent leur beauté et leur robustesse à son talent manuel.

Au côté de Louine Demoulin, son assistante, il propose de quoi nous occuper longtemps : 170 jeux différents que l’on divisera en trois familles. Il y a les classiques tels le jeu d’échecs ou le backgammon. Il y a les jeux inventés par Alortujou lui-même, comme le Tribal qui nécessite à la fois stratégie et adresse, ou encore le Taquine, dans l’esprit du poker menteur. Et il y a enfin les jeux conçus par des auteurs et fabriqués par l’atelier, à l’image de Pilotis, dont les parties de courte durée font turbiner nos neurones.

Alortujou
©Alortujou

On ne joue pas avec la nature

Autant de jeux familiaux à acheter en ligne, à la boutique ou dans des salons d’artisanat d’art. Et l’on peut voir les choses en très grand… Bowlings de table, dames chinoises et autres billards japonais géants trouveront notamment leur place dans des ludothèques ou des centres de loisirs. Mais, quelle que soit la taille du jeu, il sera fabriqué de manière écoresponsable. À Alortujou, le développement durable est un souci de tous les instants.

« La conception même de nos jeux s’inscrit dans cette démarche », déclare Greg Bas. « Ils vont à l’encontre de l’obsolescence programmée en se transmettant de génération en génération, et nous pouvons remplacer les pièces perdues. Nous cultivons le made in France, et nous travaillons des bois dont les fournisseurs s’engagent contre la déforestation en replantant les arbres coupés. Nous sommes aussi attentifs au quotidien : la sciure que nous produisons servira pour des toilettes sèches, nous évitons le gaspillage de papier… » Bref, on ne joue pas avec la nature. Mais, pour le reste, pas question de se priver…

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img