mercredi 21 avril 2021

Contact

LifestyleArt et designPelagus : des bijoux de couteaux

Pelagus : des bijoux de couteaux

 

CouteauxPelagus
CouteauxPelagus © Couteaux Pelagus

« Le dessin d’abord ! », telle est la devise de Pelagus. Dans son atelier de Jegun, ce Gersois d’adoption fabrique des couteaux d’une beauté que ne renierait aucun orfèvre. Et dont on peut se servir sans problème pour couper son steak…

Pelagus : un joli nom qui signifie “Mer ouverte” en grec. Bien plus original que Charles Schmidt, s’est dit ce dernier alors qu’il étudiait les Beaux- Arts à Düsseldorf. L’idée de fabriquer des couteaux est encore bien loin. Son pseudonyme apparaît tout d’abord sur des tableaux d’inspiration surréaliste puis sur des dessins à la plume qu’il rassemble dans des albums. Le coup de foudre s’abat alors qu’il feuillette une monographie. Au détour d’une page, un couteau catalan revisité le fascine par son élégance. Hélas, ou plutôt tant mieux, ses moyens ne lui permettent pas de l’acheter. Il le fabriquera donc. Le premier modèle est de son propre aveu un peu « rudimentaire », mais ses amis ne tardent pas à réclamer leur exemplaire : « C’était plutôt bon signe ! » Le nouveau coutelier en fabrique environ quatrevingts avant d’abandonner ce style trop anguleux à son goût. Une rencontre avec le graveur Jean Santos, dans le Gard, se révèlera déterminante. « J’ai immédiatement compris que la gravure m’ouvrait un champ extraordinaire. Elle m’apportait ce que je recherchais depuis toujours et satisfaisait mon goût du dessin. » Dans son atelier baptisé Au Potiron, près de Jegun, Pelagus assouvit désormais sa passion au burin pneumatique, l’oeil rivé sur un microscope.

Couteaux-Pelagus
CouteauxPelagus-©-Couteaux-Pelagus

Jardiner à la machette

À son actif, plus de 330 couteaux, sans compter quelques boucles de ceinture. Des émeraudes aux rubis en passant par les grenats, son goût pour les pierres incrustées et bien sûr pour la gravure définissent une griffe reconnaissable entre toutes. Manches en os de girafe, de chameau, de buffle, de mammouth sibérien ou encore de titane, lames parées d’un cabochon de turquoise ou de corail, gravures en forme de fleurs, de poissons, de dragons chinois, de guerriers mayas… Une hésitation saisit bientôt le spectateur : couteaux ou bijoux ? « Couteaux ! » tranche Pelagus, qui refuse de voir ses créations s’étioler derrière une vitrine. « Pour les respecter, il faut les utiliser vraiment, couper son steak ou son saucisson avec. Ils sont plus solides qu’un Opinel. » Il refuse même de considérer la machette visible sur son site www.couteaux-pelagus.com comme une pièce de musée : « Je l’ai conçue pour faire du jardinage — dans un joli jardin, bien entendu ! » Mais comme les artistes ont tous les droits, dont celui de se contredire, Pelagus a souhaité rendre hommage à Dali en fabriquant aussi quelques couteaux mous, « garantis à vie et totalement inutilisables »…

« Pour respecter mes couteaux, il faut les utiliser vraiment, couper son steak ou son saucissson avec »

Couteaux-Pelagus
CouteauxPelagus-©-Couteaux-Pelagus

Articles en rapport

Quelle heure, quelle chaîne ? Tout savoir sur le quart de finale GFA-TFC

COUPE DE FRANCE - Ce soir (18h45), le Toulouse Football Club (TFC) affronte les joueurs amateurs du GFA Rumilly-Vallières pour le quart de finale...

Le Marathon des mots dévoile les premiers noms des invités de l’édition 2021

La 17e édition du Marathon des mots, qui aura lieu du 22 juin au 4 juillet 2021 à Toulouse et en Occitanie, mettra à...

Député LREM de Haute-Garonne, Pierre Cabaré veut légaliser le cannabis

Alors qu’Emmanuel Macron déclare y être défavorable, le député LREM de la première circonscription de Haute-Garonne, Pierre Cabaré, plaide pour une légalisation du cannabis....

Balma : des masques collectés pour être recyclés en matériel scolaire

La première collecte de masques chirurgicaux issus des récupérateurs de Balma a été effectuée, ce lundi 19 avril, par les membres de l'association d'insertion...

La Grave. Le tribunal ordonne l’expulsion du pavillon Nanta à Saint Cyprien

Saisi par le CHU de Toulouse et la ville de Toulouse, le tribunal administratif vient d'ordonner, ce mardi 20 avril, l’expulsion des familles et...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img