[Dossier] Les solutions pour manger mieux

Pour aller plus loin, la rédaction met en lumière des initiatives sur le thème de la semaine. Applications, labels, clubs et solutions pour mieux manger.

1/ Evaluer les produits industriels.

solutions pour mieux manger open food facts
©stephanegigandet

Les composants d’un produit industriel sont parfois bien mystérieux pour les consommateurs. Plusieurs applications disponibles gratuitement permettent aujourd’hui de rendre leur composition plus transparente. Open Food Facts est, par exemple, une base de données collaborative et gratuite. Il suffit de scanner, avec son téléphone portable, le code-barre se trouvant sur l’emballage, pour connaître les qualités nutritionnelles d’un produit. Une note s’affiche, un “nutriscore”, qui donne la quantité de matière grasse/lipide, d’acide gras saturé, de sucres… D’autres applications offrent le même service, à l’instar de Kwalito.

www.kwali.to

fr.openfoodfacts.org

 

2/ Un dépliant pour comprendre l’étiquetage.

solutions pour mieux manger
©DR

Valeurs énergétiques, acides gras saturés, marque d’identification : le jargon des étiquettes est parfois difficile d’accès.  Pour y remédier, le Fond français pour l’alimentation et la santé et l’association de consommateurs CLCV se sont associés pour proposer un dépliant pédagogique. Un document grand public permettant à chacun de comprendre ce qui figure sur les emballages. Disponible en téléchargement gratuit, il est composé d’un volet sur l’étiquetage informatif et d’un autre sur l’aspect nutritionnel. Une aide pour mieux choisir et donc mieux consommer.

lepointsurlatable.fr

 

3/ Savoir à quoi correspondent les labels. 

solutions pour mieux manger
©DR

Qu’est-ce qui se cache derrière les labels ? Ces signes officiels de qualité assurent aux consommateurs qu’ils acquièrent des produits répondant à des caractéristiques particulières, régulièrement contrôlées par un organisme indépendant. Mais la qualité peut être fondée sur de nombreuses caractéristiques. Pour comprendre les spécificités des principaux labels, le ministère de l’Économie met à disposition, sur son site, une fiche pratique qui décrit chacun d’entre eux.

economie.gouv.fr

 

4/ Le club des Qualivores 

Certains adeptes des produits locaux, de qualité, frais et de saison se sont regroupés dans un club régional baptisé “Les Qualivores”. Leur ligne de conduite : soutenir

solutions pour mieux manger
©qualivore

l’économie locale, préserver l’environnement, se faire plaisir en mangeant mieux et défendre les produits de qualité de Midi-Pyrénées. Via le club, ils bénéficient d’information sur les produits sous signe SIQO (Signe d’identification de la qualité et de l’origine), d’offres promotionnelles et d’invitations à des évènements.

qualivores.irqualim.fr


 

À lire aussi :

[Dossier] Le bonheur est-il dans le champ ?

[Dossier] La qualité, une garantie de stabilité pour les producteurs

[Dossier] Se toquer de la qualité

[Dossier] Dans la jungle des labels : auxquels se fier ?

[Dossier] Copains comme cochons !

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.